Syrie: le chef du CICR arrivé à Damas

0
8

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Jakob Kellenberger, est arrivé lundi soir à Damas pour une visite de deux jours en Syrie où il doit rencontrer plusieurs ministres pour discuter notamment de l’aide humanitaire et de la trêve, a annoncé le CICR. « Les entretiens commenceront demain (mardi) avec le ministre des Affaires
étrangères Walid Mouallem, de l’Intérieur Mohammed Ibrahim al-Chaar et le
président du Croissant rouge syrien Abdel Rahmane Attar », a déclaré à l’AFP le
porte-parole du CICR à Damas, Saleh Dabbakeh.

« Mercredi, M. Kellenberger devrait se rendre à Deraa (berceau de la
contestation dans le sud du pays, ndlr) et il pourrait y avoir une
distribution d’aide humanitaire », a-t-il ajouté.

Avant son arrivée à Damas, M. Kellenberger, cité dans un communiqué, s’est
dit « déterminé à voir le CICR et le Croissant rouge arabe syrien renforcer
leur présence et élargir l’éventail et la portée des activités qu’ils mènent
pour répondre aux besoins des personnes vulnérables ».

Le CICR à Genève a précisé que les discussions avec les ministres
porteraient essentiellement sur la situation humanitaire dans les zones
touchées par les troubles et sur les efforts déployés par le CICR et le
Croissant rouge pour répondre aux besoins croissants des personnes malades,
blessées et déplacées.

« Fait positif à signaler ces dernières semaines », le CICR a souligné avoir
obtenu un meilleur accès à de nombreuses zones touchées par les troubles.

Le personnel de l’institution peut désormais rester plus longtemps sur le
terrain pour se faire une meilleure idée des besoins de la population et y
répondre du mieux possible, a indiqué l’organisation.

Il s’agit de la troisième visite du président du CICR en Syrie depuis juin
2011.

En septembre, il avait pu rencontrer le président syrien Bachar al-Assad.

Le 19 mars, il s’était également rendu en Russie pour demander le soutien
du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov sur la question d’une
trêve humanitaire.

DAMAS, 2 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here