Syrie: “la diplomatie a échoué”, selon le sénateur américain John McCain

0
12

Les efforts diplomatiques déployés pour que le régime de Damas mette fin à la répression sanglante contre son opposition ont “échoué”, a estimé mardi le sénateur américain John McCain en visite dans un camp de réfugiés syriens en Turquie à la frontière entre les deux pays.”Ne vous y méprenez pas: la situation en Syrie est un conflit armé. C’est
une guerre.

La diplomatie avec (le président syrien Bachar) al-Assad a échoué,
et elle va continuer à échouer aussi longtemps qu’Assad pense qu’il peut
vaincre l’opposition en Syrie militairement”, ont estimé le sénateur
républicain et son collègue indépendant Joe Lieberman, dans un communiqué
commun diffusé à Washington.

Les deux élus américains ont visité le camp de réfugiés syriens de Hatay en
Turquie mardi, jour où les troupes du régime de Damas étaient supposées cesser toute violence, comme le prévoyait le plan de l’émissaire international pour la Syrie Kofi Annan.

Les sénateurs précisent que leur visite à Hatay est distincte de celle de M. Annan le même jour.

“Le massacre en Syrie a fait maintenant plus de 10.000 morts.

Et ce n’est pas un combat à armes égales. Assad est approvisionné par la Russie et l’Iran”, précisent les élus dans leur communiqué en évoquant des informations de presse qui font état d'”agents iraniens sur le terrain” pour aider le régime syrien.

“Dans ces conditions, personne ne devrait penser qu’Assad va cesser de tuer
et quitter le pouvoir à court terme”, précisent les sénateurs.

Les élus ont réitéré l’appel déjà lancé à plusieurs reprises par John
McCain à une aide internationale active aux rebelles syriens, avec notamment
des livraisons d’armes et des frappes aériennes pour faire plier le régime du
président Assad.

“Après notre visite, il nous semble clair que les Syriens et nos amis de la
région se tournent vers les Etats-Unis qui doivent donner l’exemple sur la
Syrie”, ajoutent les élus.

Cinquante-deux personnes, dont 28 civils, ont péri en Syrie mardi, selon
une ONG.

WASHINGTON, 10 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here