Syrie: la Chine envoie un émissaire en Arabie Saoudite, Egypte et France

0
16

Pékin, très critiqué pour son soutien au régime
de Damas, a annoncé vendredi l’envoi en Arabie saoudite, en Egypte et en
France d’un nouvel émissaire chargé d’expliquer la position chinoise sur la
Syrie.Zhang Ming, un haut diplomate, se rendra lors de son voyage de sept jours
en Arabie saoudite et en Egypte, puis du 14 au 16 mars en France
, a précisé
Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Blâmée par divers pays pour avoir bloqué une résolution à l’ONU condamnant
la répression sanglante du soulèvement populaire contre le régime de Bachar
al-Assad, la Chine ne ménage pas ses efforts pour défendre sa position.

La Chine a dépêché plusieurs émissaires ces dernières semaines en Syrie et
dans d’autres pays arabes.

Elle a rédigé une proposition en six points appelant à un cessez-le-feu immédiat en Syrie, des négociations entre les parties au conflit mais rejetant toute intervention étrangère.

Pékin s’est aussi dit prêt à soutenir l’envoi d’une aide humanitaire, sous
l’égide des Nations unies ou d’un organisme “impartial”, à condition que la
souveraineté syrienne soit préservée.

Vendredi, M. Liu a assuré que Pékin “soutenait le rôle constructif” de
l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, qui doit
arriver samedi à Damas.

La Chine, qui ne voulait pas voir les pays occidentaux exercer une trop
grande influence en Libye, a très mal vécu l’intervention armée internationale
qui a permis de précipiter en 2011 la chute du colonel Kadhafi.

Redoutant un scénario à la libyenne, Pékin martèle aujourd’hui son opposition à une “ingérence” étrangère en Syrie.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), les violences ont
fait quelque 8.500 morts, en majorité des civils, depuis le début de la
révolte.

PEKIN, 9 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here