Syrie: au moins cinq morts dans les violences

0
7

Au moins trois civils syriens ont été tués mercredi matin dans un assaut lancé dans la province d’Idleb (nord-ouest), tandis que deux soldats ont péri dans une attaque contre leur véhicule dans la province de Hama (centre), selon une ONG syrienne. Les trois civils ont été tués lorsque des troupes de l’armée ont lancé un
assaut sur des villages proches de la ville de Maaret al-Noomane dans la
province d’Idleb, théâtre de combats et d’opérations militaires d’envergure
depuis début mars, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Des tirs nourris et des explosions ont été entendus dans cette zone,
indique l’organisation.

Dans la province de Hama, deux soldats ont été tués dans une attaque contre
le véhicule qui les transportait vers le nord de la province frontalière
d’Idleb, d’après l’OSDH.

Par ailleurs, des combats ont éclaté jeudi à l’aube entre l’armée et des
rebelles dans la région de Zabadani près de Damas et une forte explosion a été
entendue et des colonnes de fumée se sont dégagées près d’un barrage à
Harasta, à 10 km de la capitale.

Et dans la province de Deraa, berceau de la contestation dans le sud du
pays, de violents combats se déroulaient entre armée et rebelles dans la ville
de Dael, blessant huit soldats.

Les violences se poursuivent malgré l’annonce par l’ONU cette semaine que
Damas a accepté un plan de l’émissaire international Kofi Annan préconisant
notamment la cessation de toute forme de violence armée par toutes les parties
sous supervision de l’ONU, la fourniture d’aide humanitaire à toutes les zones
affectées par les combats et la libération des personnes détenues
arbitrairement.

Il est « clair » que le président syrien n’a pas pris « les mesures
nécessaires » pour appliquer le plan M. Annan, comme il l’avait promis, a
estimé mercredi le département d’Etat américain.

BEYROUTH, 29 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here