Syrie: Obama et Erdogan d’accord sur une aide « non-militaire » aux rebelles

0
10

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan sont convenus dimanche d’apporter une aide « non-militaire » aux rebelles syriens, dont des équipements de communication, a annoncé un responsable américain.
Les deux dirigeants, qui se sont rencontrés dimanche à Séoul à la veille
d’un sommet sur la sécurité nucléaire, ont plaidé pour que la conférence des
« Amis de la Syrie » qui se tiendra le 1er avril à Istanbul accorde cette aide à
l’insurrection syrienne ainsi que du matériel médical, a déclaré le conseiller
adjoint à la sécurité nationale des Etats-Unis, Ben Rhodes.

Les pays « amis de la Syrie » se réuniront pour discuter des moyens
permettant de venir en aide à l’opposition syrienne et de mettre un terme à la
répression exercée par le régime de Damas.

La première rencontre du groupe avait rassemblé fin février à Tunis les
représentants d’une soixantaine de pays arabes et occidentaux.

Washington a dit à maintes reprises son opposition à la livraison d’armes
aux rebelles syriens et à une intervention militaire unilatérale.

La secrétaire d’Etat Hillary Clinton avait affirmé en février que le fait de
livrer des armes à l’opposition syrienne pourrait aider al-Qaïda et le Hamas.

MM. Obama et Erdogan ont par ailleurs réitéré leur appel pour « un
processus » de transition vers « un gouvernement légitime » en Syrie.

Recep Tayyip Erdogan a souligné que 17.000 réfugiés syriens avaient fui en
Turquie. « Nous ne pouvons être de simples spectateurs » de la crise humanitaire
entraînée par la répression, a-t-il dit.

La répression du mouvement de contestation en Syrie depuis un an a fait
plus de 9.100 morts selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

SEOUL, 25 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here