Syrie: Israël veut des assurances sur le démantèlement de l’arsenal chimique

0
15

JERUSALEM, 11 sept 2013 (AFP) – Le Premier ministre israélien Benjamin
Netanyahu et le président israélien Shimon Peres ont exigé mercredi le
démantèlement de l’arsenal d’armes chimiques du régime syrien, sous peine
d’intervention militaire internationale.
“A présent, il faut s’assurer que le régime syrien démantèle son arsenal
d’armes chimiques et le monde doit garantir que ceux qui utilisent des armes
de destruction massive en paieront le prix”, a déclaré M. Netanyahu, dont les
propos étaient diffusés par la radio militaire.

“Le message reçu en Syrie sera entendu à Téhéran”, a-t-il ajouté en
référence au programme nucléaire iranien, lors d’une cérémonie militaire,
qualifiant l’utilisation d’armes chimiques de “crime terrible, crime contre
l’humanité”.

Auparavant, M. Peres s’était dit persuadé que les Etats-Unis
interviendraient militairement si la Syrie n’est pas “sincère”.

“Il est toujours mieux d’obtenir des résultats par la diplomatie que par la
guerre mais la question centrale actuellement est la sincérité du régime
syrien”, a-t-il déclaré, cité dans un communiqué de la présidence.

“Si la Syrie est sincère et prend des mesures concrètes pour l’élimination
et la destruction des armes chimiques sur son territoire, les Etats-Unis
n’attaqueront pas. Mais s’il y une faille dans la sincérité de la Syrie, je
n’ai aucun doute que l’armée américaine interviendra”, a-t-il ajouté.
La Russie a annoncé avoir proposé à son allié syrien de placer son stock
d’armes chimiques sous contrôle international et de le détruire, une
proposition acceptée par Damas mardi.

L’accueil favorable réservé par les Etats-Unis à cette initiative semble
éloigner la perspective de frappes contre le régime syrien, accusé d’être
responsable d’une attaque chimique le 21 août près de Damas, qui a fait
plusieurs centaines de morts.

La Russie a transmis aux Etats-Unis son plan de contrôle des armes
chimiques en Syrie et ce dossier sera discuté à partir de jeudi à Genève par
les chefs de la diplomatie des deux pays, Sergueï Lavrov et John Kerry, a
indiqué mercredi une source russe citée par les agences.

AFP

1 COMMENT

  1. {{ {{Bien sûr qu’il faut détruire tous ces stocks d’armes chimiques .}}

    {{Nous allons vers une redistribution des cartes au Moyen Orient .
    Je pense que le conflit syrien s’achèvera par une partition du pays .}}

    {{Sans oublier les kurdes qui ont droit à s’installer chez eux . Mais personne n’en parle , alors qu’eux ont des droits historiques sur ces terres .}} }}

    {{Pas comme certains qui ont créé un Peuple et un drapeau pour couvrir leurs crimes , leur antisémitisme et bénéficier chaque année d’une manne de plusieurs milliards de dollars sans travailler , et vivre comme des pachas .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here