Sinaï: trafic humain d’Africains dans le Sinaï

0
18

Des milliers de réfugiés africains kidnappés en échange de rançons, torturés et vendus à des BédouinsDes dizaines de milliers de réfugiés est-africains, principalement Erythréens, tentant de rejoindre Israël par le Soudan et l’Egypte ont été kidnappés, violés et torturés dans le désert du Sinaï en échange de demande de rançons exorbitantes à leurs familles, pouvant aller jusqu’à 30.000 dollars.

Plus de 30.000 Érythréens ont été enlevés depuis 2007 en Afrique et emmenés de force dans le Sinaï où ils sont vendus à des groupe de bédouins, selon une étude présentée au Parlement européen.

« Les ravisseurs sont des criminels opportunistes qui cherchent à tirer profit de la vulnérabilité de ces réfugiés », explique Meron Estefanos, un militant des droits de l’Homme qui a dirigé l’étude présentée au Parlement. Les forces de securité soudanaises et erythréennes sont de connivence avec ce trafic mafieux.

Les victimes sont enchaînées entre elles, sans toilettes, sans eau, sans nourriture et sont privées de sommeil dit le rapport, ajoutant qu’elles sont l’objet de menaces de mort et de prélèvement d’organes si les rançons ne sont pas payées.

En cinq ans, près de 60.000 migrants africains ont franchi la frontière israélienne. Près de la moitié d’entre eux ont auparavant subi de graves sévices dans le Sinaï, selon l’ONG Physicians for Human Rights basée à Tel-Aviv.

05-12-2013/ i 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here