Si les USA frappaient l’Iran, ils seraient plus dévastateurs qu’Israël

0
8

Des frappes américaines en Iran seraient plus dévastatrices que si elles étaient effectuées par Israël, a affirmé jeudi le chef du Pentagone Leon Panetta, alors que certains observateurs doutent de la capacité d’Israël à détruire les sites nucléaires iraniens. Si les Israéliens décidaient de recourir à la force, « il est évident que
cela aurait un impact mais je pense qu’il est clair que si les Etats-Unis le
faisaient, cela aurait un impact bien plus important »,
a déclaré le secrétaire
à la Défense (et ex Directeur de la CIA NDLR) dans un entretien au National Journal.

Israël ne dispose pas des bombes anti-bunker MOP (massive ordnance
penetrator), des munitions dotées d’un pouvoir pénétrant suffisant pour
détruire des installations profondément enterrées, jusqu’à 60 mètres selon des
observateurs qui doutent qu’Israël dispose d’une telle capacité.

Israël pourrait également manquer d’avions ravitailleurs pour mener des raids loin de son territoire.

Selon le quotidien israélien Maariv, M. Obama aurait proposé au Premier
ministre israélien Netanyahu, qu’il a rencontré à lundi Washington, des bombes
anti-bunker et des avions de ravitaillement à longue portée, à condition
qu’Israël ne lance aucune frappe contre l’Iran cette année.

La Maison Blanche a démenti ces informations.

Lors des réunions auxquelles M. Obama a assisté lors de la visite de M.
Netanyahu, « aucun accord de ce genre n’a été conclu, ni même proposé », a
déclaré le porte-parole du président américain Jay Carney.

Il n’a toutefois pas exclu que de telles conversations aient pu avoir lieu à un autre niveau entre responsables américains et israéliens.

Dans son entretien au National Journal, Leon Panetta a par ailleurs affirmé
que l’armée américaine préparait des plans d’attaques contre l’Iran « depuis
longtemps », mais que la priorité restait à la diplomatie.

WASHINGTON, 8 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here