Sept bombes incendiaires à Jerusalem

0
9

Sept bombes incendiaires ont été projetées sur une demeure juive située sur le Mont des Oliviers à Jérusalem la nuit dernière.

Le député Arié Eldad (Ihoud Léoumi) affirme délaisse la sécurité des Juifs sur le Mont des Oliviers :

« Une bombe incendiaire est un arme et donc, il faut tirer sur qui en fait emploi. »Suite aux derniers incidents graves sur le Mont des Oliviers, le député Eldad affirme que la police est laxiste à y imposer la loi et l’ordre.

Il indique qu’hier (dimanche 15 avril), un terroriste est arrivé dans le quartier de Maaleh Hazeitim avec une dizaine de bombes incendiaires.

Il a réussi à en jeter sept vers des appartements situés au rez-de-chaussée. Sur place, le feu s’est propagé dans l’un des appartements.

Des agents de sociétés de sécurité apercevant le terroriste ont tiré en l’air, de crainte de le blesser.

Ce dernier a réussi à s’enfuir.

Selon le député Eldad, la police est arrivée et a cloué au pilori les agents de sécurité sur leurs raisons pour avoir ouvert le feu en l’air.

« Pour moins que cela, il aurait fallu limoger le chef de la police de la région de Jérusalem » a ajouté Eldad.

Dans sa missive au Ministre de la Sécurité intérieure, le député Arie Eldad demande à ce qu’il soit clair dans les consignes d’ouverture de feu qu’une bombe incendiaire est une arme mortelle.

Par conséquent, il est impératif de tirer sur qui en fait usage.

« C’est qui est grave, c’est que ce terroriste qui voulait bruler des Juifs pendant leur sommeil puisse poursuivre ses forfaits alors que les agents de sécurité qui ont osé intervenir en tirant en l’air risquent d’être licenciés de leur travail. »

Meir Ben-Hayoun Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here