Scoop JForum: Des missiles de croisière russes pouvant être lancés à partir d’un conteneur !

    0
    18

    Relativement bon marché, super intelligent, facile à utiliser le système de missiles Club-K Conteneur, que Moscou a mis sur le marché libre, permet à des missiles de croisière dissimulés dans des conteneurs de fret d’être lancé à partir d’un conteneur fixe ou en mouvement sur terre ou sur mer à partir d’une plate-forme prépositionnée.

    Il est pratiquement indétectable par les radars jusqu’à son lancement.

    Pas étonnant,que l’Iran et le Venezuela sont vivement intéressés par le Club-K depuis qu’il a été mis sur le marché et exposé au salon de la Défense de Malaisie cette semaine pour 15 millions de dollars.

    Les experts militaires occidentaux sont inquiets car il une «menace maritime réel pour n’importe quel pays ayant des cotes maritimes.

    Le conteneur porte missiles, peut être transporté par un navire, un bateau de pêche ou un camion et s’approcher d’une cible, par la route ou le chemin de fer international et se positionner derrière le système de défense antimissiles sans être détecté par les radars ou même les drones de surveillance et les satellites.

    Entre les mains de l’Iran, il serait difficile de cibler les installations nucléaires.

    Capable de détruire un porte-avions jusqu’à 400 kilomètres, le fabricant du système, Novator, oriente ses tactiques de commercialisation en direction des pays sous la menace d’action militaire de l’États-Unis.

    Un expert a accusé les Russes de la prolifération des missiles balistiques sur une des proportions inégalées.

    Lors de l’exposition de Malaisie, le film servant à la commercialisation du Club-K montre comment il est facile de l’activé à partir d’un camion ordinaire. (Voir les photos.) Le camion s’arrête, après quoi le toit de conteneurs se lève puis les quatre panneaux du conteneur se replient et le missile de croisière est prêt à faire feu. L’opérateur pousse alors un bouton, et les missiles, qui ont une portée de 350 km, sont lancés sans préparation supplémentaire.

    Les sources militaires avertissent que la vente de ce système de missiles Club-K à l’Iran ou à la Syrie, et leur transfert vers le Hezbollah serait leur donner un avantage assez substantiel pour un changement radical dans l’équilibre des forces au Moyen-Orient.

    Ils sont capables d’approcher subrepticement les Israéliens, irakiens et les côtes de la région, et d’envoyer des missiles contre un avion américain ou israélien, des cibles stratégiques ou militaires arabes avant que ces derniers sachent qu’ils sont attaqués.

    Le spécialiste des missiles Novator, qui maintient une usine de fabrication à Ekaterinbourg dans l’Oural, produit une gamme de missiles air-mer pour des cibles terrestres, y compris des missiles de croisière lancés depuis des sous-marins, ainsi que les S-300 missiles intercepteur de pointe, qui la Russie a décidé de vendre à l’Iran, mais n’a pas encore livré.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here