Scandale des écoutes en Iran. De hauts-responsables des renseignements limogés.

0
10

Le Député iranien Ali Motahari a rompu le silence et exposé le dossier sur son site internet, en révélant qu’il a été informé par le nouveau Ministre des Renseignements Mahmoud Alavi, que le Vice-Ministre des Renseignements et un autre directeur ont été renvoyés, après qu’il ait porté plainte pour avoir découvert des dispositifs d’écoutes, installés dans son bureau du Majliss, le Parlement iranien.

Motahari a découvert par hasard les micros cachés dans les bouches d’air conditionné, en juillet. Ses propres caméras de vidéo ont filmé neuf intrus nocturnes entrant dans ses locaux pour les mettre en place. Le Député a déclaré que les téléphones portables de tous les Députés iraniens font l’objet d’enregistrements à leur insu. Certains autres députés l’ont vertement critiqué pour avoir rendu ce scandale public.

DEBKAfile 15 décembre 2013, 12:58 PM (GMT+02:00)

debka.com Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here