Sarkozy : Si nous n’agissons pas, Israël attaquera l’Iran / Yitzhak Ben-Horin – YNET (site internet du Yediot Aharonot)

0
13

« Je ne voudrais pas que le monde se réveille avec un conflit entre Israël et l’Iran parce que la communauté internationale aurait été incapable d’agir », a déclaré cette nuit le président français, Nicolas Sarkozy, dans une interview à la chaîne américains CBS. M. Sarkozy, qui participe actuellement à la conférence sur le nucléaire à Washington, a expliqué que la meilleure façon d’éviter une « catastrophe » est de faire comprendre à Israël que le monde est décidé à assurer sa sécurité.

« L’acquisition par l’Iran d’une arme nucléaire à des fins militaires, couplée aux déclarations multiples des dirigeants iraniens contre la démocratie d’Israël, c’est un danger et c’est inacceptable », a déclaré le président Sarkozy, ajoutant que la communauté s’est montrée très patiente vis-à-vis de l’Iran et qu’il faut maintenant passer à un autre mode d’action. « Le président Obama a souhaité tendre la main pour bien montrer aux Iraniens que ce n’était pas eux qui étaient la cible mais leurs dirigeants et pour garantir l’unité de la communauté internationale. Enfin la patience a des limites. Et nous sommes à un moment où il faut maintenant voter des sanctions. Non pas contre le peuple iranien mais contre les dirigeants qui conduisent le pays dans une impasse ».

Le président français a refusé de dire quelles sont les sanctions envisagées contre l’Iran mais a indiqué que les Etats-Unis et l’Europe ne souhaitent pas adopter des sanctions inefficaces uniquement pour obtenir un vote uni au Conseil de sécurité. « Pas au prix d’une résolution qui serait tellement faible qu’elle ne servirait à rien. Je ne voudrais pas que le monde se réveille avec un conflit entre Israël et l’Iran parce que la communauté internationale aurait été incapable d’agir », a déclaré M. Sarkozy, qualifiant une attaque israélienne en Iran de « catastrophe ».

« Ce serait une catastrophe. Et je ne veux pas imaginer que ce soit possible. Mais la meilleure façon d’écarter ce scénario catastrophe, c’est de prendre des dispositions pour faire comprendre à Israël que nous sommes décidés à assurer la sécurité d’Israël, Israël devant par ailleurs faire les efforts nécessaires pour conclure une paix juste et durable avec leurs voisins palestiniens ».

« Nous essayons de rassembler une majorité au Conseil de sécurité, pour voter les sanctions les plus fermes possibles. Si nous n’y arrivons pas, alors il faudra que les Etats-Unis, l’Europe et d’autres, nous prenions nos responsabilités », a déclaré le président français.

« Sur la question des sanctions, nous sommes bien d’accord avec le président Obama, c’est une question pour les jours ou les toutes prochaines semaines qui viennent. Les Etats-Unis ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour tendre la main, pour convaincre pacifiquement. Il faut maintenant, me semble-t-il, passer aux sanctions », a déclaré M. Sarkozy qui a estimé que la Russie et la Chine « vont dans la bonne direction ».

M. Sarkozy s’est dit convaincu de l’efficacité de sanction qui seront dirigées contre les dirigeants iraniens et non contre le peuple.

1 COMMENT

  1. Paroles, paroles, paroles, …… qui plus est mal choisies ne serait-ce que lorsque monsieur Sarkozy dit “Israël attaquera l’Iran”. Non, Israël “n’attaquera” pas l’Iran, Israël bombardera les points stratégiques où les iraniens fabriquent l’arme nucléaire de la même manière qu’Israël a du le faire en Irak (malheureusement, la différence dans l’intervention est de taille, les installations cette fois-ci se trouvent sous-terre et ce n’est pas évident). Israël n’a pas d’autre choix, il y va de sa survie et il ne peut compter que sur lui-même. Pas un autre pays ne bougera, l’Histoire se répète.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here