Santorum : «Il n’y a aucun Palestinien» en Cisjordanie

0
15

«Tous les gens qui vivent en Cisjordanie sont israéliens. Ils ne sont pas palestiniens. Il n’y a aucun Palestinien. C’est un territoire israélien», a déclaré Rick Santorum, adoptant sur cette question une position plus radicale que le plus radical des gouvernements israéliens, ce qu’explique aujourd’hui le Washington Post dans cet article.

L’article du Post fait suite à la publication d’un billet lundi sur un blogue du Jewish Week rappelant une conversation entre l’ancien sénateur du Pennsylvanie et un électeur en novembre dernier. Comme on peut le constater dans ce clip, le chrétien ultraconservateur, qui est venu à un cheveu de la victoire lors des caucus d’Iowa, compare la Cisjordanie aux territoires que les États-Unis ont annexés à la suite de leur guerre contre le Mexique :

1 COMMENT

  1. En réponse à Veillard => {{Il faudrait appliquer la Loi talmudique dans ce cas: Le statut de résidents étrangers [qui devraient accepter et respecter le régime de l’Autorité juive en place ou partir vers d’autres horizons.}}
    Eliezer Zis

  2. Quand on ne connait pas un problème, il convient de s’abstenir d’en parler; dites-vous, bien une bonne fois pour toutes, qu’il s’agit de la terre de Judée, c’est à dire le berceau du Royaume de Juda, Roi des Juifs; cette terre est ancrée dans la mémoire collective des Juifs comme étant leur patrie; quant à eux, les Arabes, ils doivent partir en Jordanie qui représente 72 % de la surface de la Palestine Ottomane; ce pays musulman ayant été créé spécialement à cet effet pendant le mandat Britannique sur la région; de surcroît, je ne vois pas pourquoi les Arabes viendraient, une fois de plus, amputer la terre juive afin de pouvoir continuer à terroriser la population Israélienne en envoyant des rokets par-dessus la frontière comme ils le font à Gaza.

  3. {{mivy}}
    Ca ne tiens pas debout votre solution, juifs comme arabes palestiniens sont diamétralement opposés de par leur culture respective de plus la population arabo palos est en surnombre par rapport au juifs, je vois d’ici ce qui va dramatiquement arrivé. Il n’est pas question d’aucune facon pour qu’Israel devienne un autre Canada fédéré avec une province qui menace le reste du pays de se séparer, vous n’avez qu’a voir comment le québec francophone vote lors des élections fédérale pour vous rendre compte que francophones et anglophones ne sont pas sur la même longueur d’onde. Consultez internet et vous comprendrez!
    Le peuple palestinien n’a jamais existé et n’existera jamais car ce sont des arabes au même que tous les autres arabes du moyen-orient. Leur place est la Jordanie, ils ont déjà leur reine.

  4. La droite israélienne et palestinienne partagent la même opinion, il n’y a qu’un seul pays, il est à nous.
    Les uns comme les autres accepteraient une minorité de dhimmis chez eux à condition qu’ils se tiennent bien. Mais ils refusent de dire qu’ils veulent une société injuste et inégalitaire où les minoritaires seraient des semi citoyens brimés et maintenu au calme grâce à une dictature autoritaire. En effet, un système démocratique mettrait la majorité en danger.
    Une autre solution est de faire d’Israël un pays judéo-arabe avec même droits et devoir pour tous les citoyens, ce que les israéliens refusent tenant à conserver un état juif.
    Il reste la solution à deux états, solution provisoire en attendant une confédération avec la Jordanie qui permettrait à un ensemble judéo-arabe de vivre sereinement dans son environnement. Mais une confédération ne peut se décider qu’entre pays volontaires, pour cela la création d’un état palestinien indépendant est indispensable dans un premier temps.
    En même temps qu’il faudra calmer les esprits et apprendre aux gens à s’apprécier.
    En résumé, je ne sais pas ce que veut Santorum, je présume la fin de la démocratie israélienne et l’instauration d’un régime totalitaire qui écraserait les arabes palestiniens, et leurs amis démocrates israéliens.

  5. Quid du droit de vote des 2,5 millions de “non Palestiniens” et “non Juifs” de Cisjordanie-Judée-Samarie qui deviendraient à priori … Israéliens ?
    Gérard Veillard

  6. Bravo à Santorum pour avoir dit haut et fort que la Cisjordanie , c’est à dire la Judée-Samarie, est un territoire Israélien; mais je souhaiterais que cette déclaration soit signée de sa main et face l’objet d’un serment sur la Bible, pour être publiée dans tous les journaux, car de nombreux politiciens, une fois élus, ont une fâcheuse tendance à devenir amnésiques; comme Barack OBAMA, par exemple, qui avait pris position en faveur d’Israël pendant la campagne électorale et qui , par la suite, s’est empressé d’aller voir les Arabes pour leur dire exactement le contraire de ce qu’il avait déclaré la veille; ce qui compte, c’est que l’on fait et non ce que l’on dit, c’est pourquoi on ne peut faire confiance à personne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here