Samantha, la Power girl qui inquiète Israël

0
15

Barack Obama a désigné mercredi 5 juin, comme prochaine ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, une femme qui ne porte pas vraiment l’Etat d’Israël dans son cœur.

Il s’agit de Samantha Power, 43 ans, connue pour un franc parler décapant, en particulier à propos d’Israël .

En voici quelques exemples : en 2002, en pleine Intifada, elle déclare :

« Les Etats-Unis doivent cesser de dépenser des milliards de dollars pour aider l’armée israélienne.

Ils devraient plutôt investir cet argent en vue de la création d’un état palestinien ».

Au cours de cette même année, cette ancienne journaliste, lauréate du Prix Pulitzer et spécialisée dans le dossier des génocides, affirme avec beaucoup d’aplomb :

« Les Etats-Unis doivent s’impliquer pour empêcher Israël de commettre un génocide (sous entendu, contre les Palestiniens.ndlr).

En 2004, elle estime que « les Etats-Unis doivent accentuer leurs pressions sur Israel afin de parvenir à un accord avec les Palestiniens ».

Un an plus tard, elle considère que « le règlement du conflit israélo-palestinien est indispensable pour résoudre les autres problèmes au Moyen Orient ».

Et enfin, cerise sur le gâteau, en 2006, elle récidive en proposant que « les Etats-Unis envahissent l’Etat d’Israël afin de le désarmer et permettre la création de l’Etat palestinien ».

Ces propos incendiaires ont contribué à la réputation de « grande gueule » qui est celle de Samantha Power.

Il est de notoriété à la Maison Blanche que cette membre du Conseil de Sécurité Nationale, n’a pas sa langue dans sa poche et qu’elle ne craint pas d’exprimer des avis souvent anti-conformistes.

Ainsi au cours d’une réunion du Conseil, elle a appelé le président Obama à mettre un terme à la guerre menée par les Etats-Unis contre le terrorisme.

Seuls points encourageants : Samantha Power s’est acquise la sympathie de plusieurs dirigeants de la communauté juive américaine en s’exprimant avec fermeté contre toute forme d’antisémitisme et elle s’est faite remarquer en recommandant à Obama de ne pas envoyer de délégation à la conférence de Durban qui devait condamner Israël.

En 2004, Samantha Power a été classée parmi les 100 femmes les plus influentes au monde par le magazine Times.

En Israël la nomination de Power inquiète plus qu’elle ne rassure.

Les déclarations de la nouvelle ambassadrice ont provoqué, dans le passé, la colère de la Présidence du Conseil à Jérusalem.

Et il est certain que ces propos reviendront, avec un certain poids, lorsque Samantha Power passera en audience devant la commission des Affaires Etrangères du Sénat qui doit entériner sa nomination.

Chuck Hagel en a déjà fait l’expérience, il y a quelques mois, avant d’obtenir le portefeuille de la Défense.

Coté israélien, on craint qu’une fois installée à l’ONU, Samantha Power qui s’est distinguée dans son activisme en faveur des droits de l’Homme, appuie avec insistance les revendications des Palestiniens en faveur d’un état indépendant et qu’elle ait une influence néfaste sur le président Obama lorsqu’Israël aura besoin du veto américain devant le conseil de Sécurité.

Enfin cette nomination confirme les appréhensions israéliennes selon lesquelles le président Obama a bel et bien l’intention d’utiliser son second mandat pour consolider son image de leader pacifiste qui refuse avec fermeté le rôle de gendarme du Monde aux Etats-Unis.

Nissim Liel /JForum

TAGS : USA Foreign Policy Politique etrangère Samantha Power

Chuch Hagel Palestinisme Obama

1 COMMENT

  1. Si elle vient chez nous on l’enverra faire une tournée chez ses sympathisants locaux a belsunce au mirail les quartiers chauds de Lyon, le 93, etc, etc… Elle verra bien la gueule qu’ils ont et quand sa tournée finira en tournante (faire l’amour pour eux) elle verra l’opération du cul qu’on va lui faire.

  2. Cette nomination est la réponse d’Hussein Obama aux Juifs démocrates américains qui ont financé sa campagne électorale à coups de millions de dollars .
    Quand ces derniers vont ils rentrer au bercail ?

  3. une anti-Semite de plus en pouvoir pour attaquer la légalité de l’état d’israel
    et encore l’équipe de barack Obama y est associé…….
    l’avenir est de mauvaise augure pour la paix au moyen-orient car déja
    la majorité des pays sont a feu et a sang….les démocrates ne porte que le nom
    j’haie les démocrates

  4. Il y a bien plus de personnes contre Israël que Pour , cette femme ne va pas arranger les choses malheureusement si effectivement ses positions restent figées .

    psaumes ; 254

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here