Russie : un responsable vante la « cruauté du Moyen Age »

0
10

Le ministre de l’Intérieur du Tatarstan, république du centre de la Russie au coeur d’un scandale de tortures commis par des policiers, fait l’apologie de la « cruauté du Moyen Age », dans un livre dont des extraits ont été publiés mercredi. »La cruauté du Moyen Age avait une explication logique : si on ne peut châtier un assassin plusieurs fois, on peut mettre fin à sa vie avec les méthodes les plus cruelles, afin de montrer l’exemple », écrit le ministre Asgat Safarov dans cet ouvrage dont le journal Novaïa Gazeta cite de brefs passages.

« Peu importe que les humanistes me jettent la pierre, moi j’ai une profonde conviction : le criminel qui tue doit payer.

Et c’est très humain », ajoute le patron de la police du Tatarstan.

Il n’a pas été précisé si le ministre faisait référence à une affaire en particulier.

La police du Tatarstan s’est illustrée ces derniers temps dans plusieurs affaires de violences et de tortures.

Un homme de 52 ans, Sergueï Nazarov, est mort le 10 mars dernier après avoir été sodomisé avec une bouteille de champagne par des policiers dans un commissariat de Kazan, la capitale du Tatarstan, à 700 km à l’est de Moscou.

A la mi-mars deux policiers du même commissariat ont été arrêtés pour des violences commises en octobre 2011 contre un habitant de Kazan, Oskar Krylov.

Ce jeune homme accuse les policiers de l’avoir violé avec une bouteille. Sa plainte avait été ignorée jusqu’à ce que le scandale éclate à la suite de la mort de Sergueï Nazarov.

Les violences policières sont un phénomène courant en Russie, mais cette affaire a fait scandale en raison de la cruauté des faits et dans un climat de contestation sans précédent contre le régime de Vladimir Poutine.

Mardi, le comité d’enquête de Russie, principal organe chargé des investigations criminelles, a ordonné une enquête nationale sur les pratiques des forces de l’ordre après la révélation de deux nouvelles affaires de violences policières, un problème que les autorités russes qualifient d’habitude de dérives isolées.

AFP | 28/03/2012 Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here