Résolution au Sénat américain pour armer l’opposition syrienne

0
10

Une résolution à la portée symbolique visant à condamner les violences commises en Syrie par le régime du président Bachar al-Assad et à fournir des armes à l’opposition a été déposée mercredi au Sénat américain. Le texte présenté par les sénateurs républicains John McCain, Jon Kyl,
Lindsey Graham, John Hoeven, et l’indépendant Joe Lieberman, condamne « les
atrocités de masse commises par le gouvernement de Syrie et soutient le droit
des Syriens à vivre en sécurité et à se défendre ».

Dans leur résolution, les élus soutiennent les « appels de responsables arabes à fournir aux Syriens les moyens de se défendre contre Bachar al-Assad et ses troupes, y compris en livrant des armes ».

Ils demandent aussi à l’administration américaine de prendre des
« précautions » pour empêcher les armes de tomber dans de mauvaises mains telles que celles de membres d’Al-Qaïda.

La résolution est une mesure symbolique et n’a pas force de loi.

M. McCain, l’un des élus américains les plus engagés sur le dossier syrien
en faveur de l’opposition, s’est interrogé mercredi lors d’une conférence de
presse:

« Combien de personnes doivent-elles encore mourir avant que les
Etats-Unis ne montrent la voie pour essayer de faire cesser ce massacre en
Syrie? ».

« Ce n’est pas un combat juste: ce sont maintenant des tanks et de
l’artillerie contre des AK-47 (fusil d’assaut Kalachnikov) », a assuré M.
McCain en regrettant que « pendant ce temps les Etats-Unis d’Amérique ne font
rien ».

Le président Barack Obama est favorable à une aide « non-militaire » aux
rebelles syriens.

M. McCain a également déploré l’attitude la Russie et de l’Iran qui
fournissent des armes au régime syrien.

Par ailleurs, M. McCain a répété qu’il restait favorable à des frappes
aériennes alliées en Syrie afin de protéger l’opposition.

Mais cette proposition ne figure pas dans la résolution afin d’obtenir davantage de soutien notamment à droite.

Interrogé par des journalistes, le sénateur Lieberman s’est montré confiant
dans un soutien des démocrates à la résolution.

WASHINGTON, 28 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here