Repenser le féminisme

0
14

Même si les choses ont changé, il reste encore beaucoup à faire pour la condition féminine, si l’on entend ce dernier terme au sens fort.

Ni contraire, ni égal, ni image en miroir du masculin: le féminin est autre. Or notre société est en lutte contre la féminité, au point de vouloir la nier, la caricaturer ou l’annuler.Si dans les violences conjugales, les femmes sont les premières victimes, c’est le signe d’une société qui rend possible l’annihilation physique ou psychologique des femmes.

Si le rapport des femmes et de la religion n’a peut-être jamais été aussi mortifère, tant l’on assiste partout dans le monde, à un recul des droits des femmes, c’est parce qu’il est admissible que les femmes n’aient pas le droit de vivre leur vie de femme.

L’exemple du Guet dans le divorce juif où le mari seul peut accorder le divorce à sa femme n’est pas le pire.

Dans d’autres religions, le corps des femmes est confisqué, voilé, torturé, mutilé, excisé.

Plus insidieuse est l’intériorisation des normes masculines par les femmes qui se comportent vis-à-vis d’elles-mêmes comme des bourreaux.

La dictature de la minceur, de la jeunesse, la pression mise sur les mères et femmes parfaites fait de la vie des femmes une lutte permanente pour la reconnaissance.

Le corps de la femme, stigmatisé par la pornographie, norme sexuelle prédominante qui a envahi jusqu’aux canons de la mode, réduit la femme à un objet, en mettant son corps en morceaux.

La grossesse et la maternité, continent féminin par excellence, sont malmenées au point de créer un vrai problème de santé publique: de 1999 à 2009, la France a régressé du 7e au 20e rang du classement européen des plus faibles mortalités infantiles.

Est-il besoin de rappeler que les événements survenant pendant la grossesse, l’accouchement et les premiers jours de la vie influencent l’état de santé de l’enfant et de sa mère?

C’est comme si l’on assistait à un retour de la domination masculine là où l’attendait le moins, sur le propre terrain de la féminité.

Le débat sur “le genre” le montre bien: les rôles des femmes et des hommes seraient construits et interchangeables.

En d’autres termes, l’homme peut remplacer la femme.

Par exemple, dans le cadre du divorce et du débat sur la garde alternée, les hommes en revendiquant l’égalité parfaite, pensent qu’ils sont des mères comme les femmes.

Or c’est faux.

La vraie mère, comme dans le jugement de Salomon, n’est-elle pas celle qui refuse de couper son enfant en deux?

Chaque société réinvente une nouvelle forme de domination de la femme, et la nôtre, hypocrite et pernicieuse, n’est pas en reste.

Hélas, le féminisme a encore de beaux jours devant lui.

C’est pourquoi il doit se réinventer et s’adapter.

Aujourd’hui, il s’agit de défendre les mères, et l’image des femmes, celle qu’elles ont d’elles-mêmes, et celle que la société leur renvoie.

Il est temps de repenser, d’enseigner, et de défendre la féminité.

Eliette Abécassis

08/03/2012

Huffington Post

http://www.huffingtonpost.fr/eliette-abecassis/feminisme-abecassis_b_1326394.html

1 COMMENT

  1. Ecrit trop vite. Merci de lire:

    “Les deux grandes figures de proue du féminisme français sont Simone de Beauvoir qui n’a pas inventé avec sa petite phrase ” On ne naît pas femme , on le devient ” , soit un vrai truisme ,le fil à couper le beurre…

  2. Les groupes féministes sont apparentés au gauchisme.

    Les deux grandes figures de proue du féminisme français sont Simone de Beauvoir qui n’a pas inventé avec sa petite phrase ,un truisme ,le fil à couper le beurre .Par contre ,en tant que prof ,elle a détourné des élèves mineures avec qui elle a eu des rapports et qu’elle a refilé à son compagnon J.P.Sartre,grande gueule comme elle.Sur plainte de parents ,elle a été révoquée ,c’était en 42. Alors avec du piston ,elle est entrée travailler ,présenter une émission sur l’histoire de la musique …à Radio Paris ,radio plus que pétainiste mais carrément pro allemande où officiait le milicien Philippe Henriot qui appelait au meurtre de résistants et de Juifs. Il a d’ailleurs été liquidé par la résistance .Il ne lui a été rien reproché à la libération .Ce que je vous dis est officiel

    Gisèle Halimi a réussi à élargir ,à renforcer sa défense des terroristes algériens ,poseurs de bombes ,en créant avec l’aide de Simone et de l’aura de cette dernière ,pendant la guerre d’Algérie ,le comité pour la libération de Djamila Boupacha ,femme terroriste ,condamnée par un tribunal

    Et dont Gisèle et Simone parvinrent à faire admettre qu’elle avait reconnu sa culpabilité grâce à des aveux obtenus par la torture .

    Car selon ces deux harpies,que faisaient les ” sadiques ” paras à des femmes qui leur étaient confiées ? Ils les torturaient. Ben voyons

    Et par cet immonde mensonge ,abusant de la crédulité de certaines personnes,elles obtinrent la grâce et vite la libération de l’ abjecte terroriste.

    Et cette immense escroquerie a tenu lieu de référence pour les activistes féministes

    Voila l’acte de naissance du féminisme français d’après guerre qui rebondit et fut marqué du label Mai 68

    A un courrier envoyé à Isabelle Alonso et à Elisabeth Badinter (penseur et théoricienne du féminisme ), je n’ai jamais eu la moindre réponse .

    Quel était le contenu de ma lettre ?

    Pourquoi mesdames qui considérez le viol comme un crime , vous ne vous faites jamais entendre pour dénoncer avec la vigueur habituelle de vraies féministes les” tournantes”comprenez les viols qui sont le fait dans les villes et dans les banlieues ?

    Parce que ,comme vous le savez ,ils sont souvent le fait de jeunes issus de l’immigration ?

    Pourquoi deux poids et deux mesures ?

    Et ,un symbole : le jour même de la fête des femmes , ce dimanche 8 Mars 2 009 , passait sur la 6 un émouvant documentaire sur le viol ,collectif et répété d’une certaine Delphine qui malgré un procès a vu ses prédateurs être pratiquement relaxés

    Et la journaliste enquêtrice menacée par courrier

    Oui mes amis , hommes et femmes, ce féminisme politique est trop enraciné à Gauche pour que nous lui prêtions la moindre confiance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here