Racket de la mafia israélienne sur d’autres Israéliens en Roumanie.

0
35

Jamais si bien servi que par soi-même.

Plus de 10 Israéliens et Roumains appréhendés à Bucarest, pour extorsion de type mafieux. La police locale soupçonne qu’ils menaçaient, volaient et séquestraient des victimes israéliennes.

Une antenne de la Mafia israélienne en Roumanie coopéraient avec des criminels locaux pour extorquer des fonds à des Israéliens, don’t un médecin :

Des citoyens israéliens ont été arrêtés en Roumanie, à la suite d’une enquête locale pour motifs d’agression, de confinement illégal, de vol et d’extorsion. Selon les reportages des médias roumains, plus de dix Israéliens et Roumains, ont été appréhendés, au cours de 18 descentes de police à Bucarest. Les responsables israéliens n’ont pas encore confirmé ces reportages.

Selon ces différents articles, citant des sources judiciaires roumaines, les suspects israéliens ont établi une organisation qui collectait des fonds par l’usage de la violence. Ces sources remarquent que l’organisation a aussi recruté des citoyens roumains qui sont en cheville avec la scène criminelle locale.


La police roumaine a dû procéder à 18 descentes contre ce groupe.

Une des victimes de cette mafia israélo-roumaine était, lui-même, un médecin israélien. Des sources citées par le quotidien Adevarul déclarent qu’un médecin roumain, surnommé « le chirrurgien plastique des stars » a monté toute une organisation pour tirer de l’argent de la victime. Selon ce reportage, le médecin israélien a été victime de chantage et de racket à hauteur de 40.000 €.

On soupçonne que, par le passé, les membres de l’organisation ont extorqué de grosses sommes d’argent à des hommes d’affaire, en faisant usage de menaces. Les medias roumains affirment que les victimes sont membres de la communauté israélienne présente dans le pays, qui étaient filés par les suspects et pris pour cible en tant que personnalités fortunées. Ces reportages révèlent de plus que certaines des victimes ont consenties à verser des sommes importantes à ces escrocs.

Les descentes de police à Bucarest comprenaient les domiciles des membres de l’organisation, autant qu’un cabinet juridique.
Les sources de la police notent, ainsi, que les suspects ont séquestré certaines de leurs victimes, dans le but de leur extorquer des biens de valeur et de les forcer à payer de vastes sommes d’agent. On a rapporté, un peu plus tard, que le 4 juin, ils ont contraint l’une des victimes à se rendre à un cabinet d’avocats, à signer des services de location et bail, pour une valeur de 900.000 € et de leur transférer immédiatement 93.000 €.
Plusieurs cas ont été révélés, ces dernières années, concernant l’implication de médecins corrompus israéliens dans des actes criminels en Roumanie. En février dernier, deux israéliens, un médecin et un technicien de laboratoire, ont été arrêtés, parce que soupçonnés d’être impliqués dans le trafic d’ovules de femmes, à l’intention de couples israéliens. En juillet 2009, 30 Israéliens ont été arrêtés à Bucarest, dans une clinique spécialisée dans le traitement de l’infertilité, également, sur soupçon de trafic d’ovules humains.

Attila Somfalvi

Publié le : 09.10.13, 10:18 / Israel News

ynetnews.com Article original
Adaptation : Marc Brzustowski.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here