Quand Gilad brise le silence

0
11

Gilad Shalit, détenu pendant plus de cinq ans par le Hamas palestinien, a remis mercredi des lettres de remerciements pour le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel à leurs ambassadeurs respectifs en Israël.
“De retour auprès des miens, après cinq ans et quatre mois de captivité, je souhaite vous remercier du fond de mon coeur pour le soutien sans faille que vous m’avez témoigné et pour les efforts constants que vous avez déployés pour obtenir ma libération”, écrit notamment Gilad Shalit dans sa lettre à M. Sarkozy, dont le contenu est parvenu à l’AFP.

“C’est avec gratitude et non sans fierté que j’ai su de mes parents que vous m’aviez toujours défendu comme un +compatriote+”, écrit-il encore.

“J’ai conscience, Monsieur le Président de la République, que vous avez grandement contribué à ma libération. De cet engagement hors du commun par sa fermeté et son refus des compromissions, je vous serai reconnaissant toute ma vie”, conclut le jeune soldat.

L’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, s’est félicité de cette lettre “très chaleureuse”, dans un entretien avec l’AFP.

“Je suis très touché par ce geste, témoignage de la reconnaissance de Gilad pour les efforts entrepris par la France pour sa libération”, a-t-il ajouté.

Gilad Shalit a évoqué avec l’ambassadeur son état de santé, “qui nécessite un processus de rééducation”.

Gilad Shalit ne s’adresse pas à la presse pour le moment. Son statut de soldat de Tsahal lui permet de se préserver du harcèlement médiatique.

Son père Noam, qui l’accompagnait a expliqué aux journalistes que son fils avait “remis une lettre à l’ambassadeur pour le président français Nicolas Sarkozy dans laquelle il remercie ce dernier et le peuple français pour leur aide durant sa captivité”.

Selon l’ambassadeur français, qui l’a invité à se rendre en France Gilad Shalit a répondu “qu’il viendra quand il en aura les capacités”.

Après cette rencontre, Gilad Shalit s’est rendu à l’ambassade d’Allemagne, où il a remis à l’ambassadeur, Andreas Michaelis, une lettre de remerciements destinée à Mme Merkel.

“Nous sommes contents que Gilad Shalit ait été libéré et qu’il soit venu nous voir aujourd’hui”, a affirmé M. Michaelis dans un communiqué.

L’Allemagne a participé aux négociations indirectes entre le Hamas et Israël pour l’échange de Gilad Shalit contre un millier de prisonniers palestiniens.

Depuis sa libération le 18 octobre, Gilad Shalit n’a pas fait d’apparitions publiques.

Il y a un mois, il avait diffusé un message vidéo pour remercier tous ceux qui s’étaient mobilisés en sa faveur durant sa captivité.

TEL AVIV, 11 jan 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here