Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon au second tour, vous y croyez ?

0
12

Le candidat du Front de gauche rassemble de plus en plus dans ses meetings. Il fédère des électeurs de l’extrême-gauche au Front National. Sa cote explose dans les sondages.

Et si Jean-Luc Mélenchon n’état pas le troisième homme mais le second ou le premier ? Quand je viens vous poser une question, c’est aussi, bien souvent, le fruit d’une intuition. J’aimerais particulièrement connaître la vôtre aujourd’hui.

Jean-Luc Mélenchon peut-il être qualifié au second tour de l’élection présidentielle ?

Un faisceau d’indices rend raisonnablement imaginable cette hypothèse.

Qu’en pensez-vous ?

5 raisons pour un Jean-Luc Mélenchon champion

Ses sondages explosent… Il y a tout juste une semaine, le 22 mars, l’institut de sondage BVA observait en 15 jours une forte progression de Jean-Luc Mélenchon, de 8% à 14% d’intentions de vote.

Depuis, tous les autres instituts ont confirmé cette tendance.


L’évolution des intentions de vote pour Jean-Luc Mélenchon de janvier à mars 2012 (INFOGRAPHIE NOUVELOBS)

Nous sommes à un peu plus de trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle.

Vous prolongez les courbes ?

Jean-Luc Mélenchon croiserait François Hollande qui, lui, a plutôt une tendance à la baisse.

…et encore, peut-être Mélenchon est-il sous-évalué !

Une cote en forte progression, donc, et si à cela vous ajoutez que les instituts minimisent peut-être le « coefficient correcteur » qu’ils appliquent au candidat Front de gauche, sans doute plus important que celui de Marie-Georges Buffet… les fantasmes des mélenchoniens deviennent palpables.

Il rassemble tous les horizons politiques.

Jean-Luc Mélenchon a fédéré le vote de l’extrême gauche.

Ses thématiques de campagne (rendre le pouvoir au peuple, construite un autre ordre économique…) défient clairement Marine Le Pen.

Et qui n’a pas un ami ex-socialiste qui a rejoint l’espace ouvert par Mélenchon d’une gauche de gouvernement un peu plus à gauche ?

Il fait voter les abstentionnistes.

La vigueur de Mélenchon séduit aussi ceux qui avaient déserté les urnes. Mieux : 20% des 18-24 ans, habituellement loin des isoloirs les dimanches de printemps, seraient prêts à venir faire valoir leurs droits civiques en sa faveur.

La question du vote « utile ».

Une élection présidentielle,ce n’est pas un PMU.

Et si le vote utile était un argument d’instrumentalisation ?

Et si le vote utile, c’était tout simplement de voter pour le candidat que vous souhaitez voir à l’Elysée ?

Parce qu’au final, ce n’est pas BVA ou la Sofres qui décident. C’est vous.

Mathieu Sicard / Nouvel Observateur.fr Article original

Présidentilelles 2012 Mélenchon PS Hollande Buffet Le Pen Sondages

Medias Abstentionisme Extrème-gauche Front de Gauche Front National BVA SOFRES

1 COMMENT

  1. JCM au 2d tour? Non ,je n’y crois pas, absolument pas. Robeur « UUU » en son temps etait, je crois, credite de 10% dans les sondages et combien fit-il? 5-6%…
    JCM: 6-9%, il fera, au mieux. Pas de second tour pour un coco rechauffe. Le Communisme a prouve son inefficacite la ou il a ete experimente et il a disparu, du moins au niveau du pouvoir executif. Pourquoi subsiste-t-il en France, meme dans le paysage politique???

  2. Je souscris à ce que dit Armand. Car à part les déclarations de comptoir et dont personne n’est dupe (telles que « le pouvoir au peuple »), bien des politiques tels que Mélanchon n’ont rien à proposer de crédible. ce sont des nostalgiques de systèmes du passé et auxquels il serait suicidaire d’adhérer.

    un autre phénomène intervient à mon sens: La presse qui est viscéralement à gauche se fait un devoir avant les élections à faire monter artificiellement l’audience de personnages tels que Royale ou Mélanchon en exagérant leur popularité. Le peuple étant hyper manipulable, marche voire parfois court comme les moutons de Panurge.

    Non que je sois un partisan du FN (ce serait également suicidaire), mais en ce qui concerne Marine Le Pen et en ce qui concerne Sarkozy, la presse fait le contraire: ironie et sous-entendus blessants sont de mise: il sont fusillés par la presse !

    La presse peut être la meilleure chose car la liberté d’expression est essentielle à la démocratie, mais si elle est accaparée par un parti, c’est aussi la pire des choses: elle permet d’intoxiquer la population, d’asseoir un dictateur voire de véhiculer la haine d’Israël par des décades d’informations partielles ou biaisées.

  3. Beaucoup de chanteurs sortirent un tube , puis tombèrent dans l oubli . Melanchon fait parti de cette catégorie .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here