Pour Yaalon, une guerre civile a éclaté au Liban entre le Hezbollah et le Jihad mondial

0
7

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, a affirmé jeudi qu’une « guerre civile » avait éclaté au Liban entre le Hezbollah et des éléments du Jihad mondial qui ont tenté d’entrainer Israël dans le conflit, rapporte le journal israélien Jerusalem Post.
« Pour ceux qui ne le savent pas encore, la guerre civile a déjà éclaté au Liban. Le Jihad mondial, qui a infiltré le Liban et attaque le Hezbollah, fait exploser des voitures dans la banlieue-sud et tire des roquettes sur la banlieue-sud et la vallée de la Békaa », places fortes du parti chiite libanais, a déclaré M. Yaalon.

Selon le responsable israélien, ces éléments du Jihad mondial sont derrière le tir en août de quatre roquettes sur le nord d’Israël dans le but de provoquer une riposte israélienne contre le Hezbollah.
« Le Hezbollah a toutefois été prompt à rejeter toute responsabilité. Ceci est un autre exemple de notre pouvoir de dissuasion », a-t-il indiqué.

M. Yaalon a souligné que le pouvoir de dissuasion d’Israël empêchait aussi des attaques à partir de la bande de Gaza et que l’Iran constituait la plus grande menace pour Israël, en armant le Hezbollah, le Jihad islamique et le Hamas. « Nous parlons d’un régime avec des ambitions hégémoniques mondiales (…) et ce régime ne devrait pas posséder d’armes non conventionnelles », a souligné le ministre israélien de la Défense.

Le responsable israélien a appelé les responsables occidentaux à ne pas succomber à « l’offensive de charme » des Iraniens. « Les Iraniens veulent l’allègement des sanctions avant d’arrêter leur programme nucléaire militaire », a-t-il averti.

25-10-2013/OLJ.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here