Pie XII et les juifs : le Vatican lève un coin du voile

0
9

L’Église catholique a dévoilé, mercredi, des documents secrets visant à prouver que Pie XII a bien aidé les juifs durant la Shoah.

Pie XII était accusé par les historiens d’avoir gardé le silence durant la Shoah, alors que plus d’un millier de juifs de Rome étaient déportés. © AFP

Le Vatican a dévoilé, mercredi, des documents secrets visant à montrer l’attention envers les juifs du pape Pie XII, controversé pour son attitude durant la Seconde Guerre mondiale, et a promis l’ouverture prochaine des archives complètes sur cette période sombre. L’attitude de Pie XII (1939-1958) est fortement controversée par de nombreux historiens. Il est accusé d’avoir gardé le silence pendant la Shoah, alors que plus d’un millier de juifs de Rome étaient déportés, raflés dans le ghetto situé à quelques encablures du Vatican, de l’autre côté du Tibre.

L’Église catholique a toujours affirmé que Pie XII avait contribué à aider les juifs cachés dans des institutions religieuses,et avait gardé le silence pour les protéger. Le débat historique a rebondi depuis que Benoît XVI a signé en décembre 2009 le décret ouvrant la voie à sa béatification. « La recherche sur la période Pie XII a généré plus de deux millions de documents et d’informations sur les prisonniers de guerre », a affirmé le numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, en ouvrant l’exposition, accueillie jusqu’au 9 septembre aux musées du Capitole.

« Lumière sur les secrets »

Intitulée « Lux in arcana » (« Lumière sur les secrets » en latin), elle dévoile de nombreux documents historiques, des minutes du procès de Galileo Galilei à l’excommunication de Martin Luther. Y est également exposé un rapport du nonce Francesco Borgongini-Duca après avoir visité, en 1941, sept camps de concentration en Italie. Lors de sa visite dans l’un d’entre eux, il avait été accueilli par le rabbin Naftali Frostig-Adler par l’antique salut biblique « Bénie soit ton arrivée ». On y découvre également une lettre, envoyée en 1942, où les détenus remercient le pape pour la fourniture de vêtements et son « intérêt pour (leur) bien-être physique, spirituel et moral ».

La publication de l’intégralité des archives sur cette période, réclamées avec force notamment par la communauté juive de Rome, est prévue pour « dans un an ou deux », a promis le chef des archives vaticanes, Sergio Pagano, ajoutant toutefois : « La décision finale appartient au pape. » La « volonté de Benoît XVI d’accélérer l’ouverture de ces archives, qui est aussi un moyen de faire taire les voix dissonantes sur le pontificat de Pie XII, ne peut que bénéficier à l’Église », a-t-il estimé.

LE POINT.FR Article original

1 COMMENT

  1. Ah bon ! 70 ans aprés on apprend qu’il aurait sauvé des Juifs alors qu’en bas de chez lui on rafflait à tout va . Qu’ils arrêtent de nous prendre pour des cons !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here