Pays-Bas : L’antisémitisme en hausse, mais la sympathie pour les Juifs aussi

0
18

Interview du Grand Rabbin Binyomin Jacobs

“Des gens m’insultent souvent en public. Cela peut se produire à peu près n’importe où, comme à la gare ferroviaire de Rotterdam ou dans le centre d’Amersfoort, la ville où je réside. Par exemple, quelqu’un peut me crier « Yehoud » -un terme péjoratif désignant un Juif en arabe. Alors que je me rendais de la maison à notre synagogue, il y a quelques années, un enfant d’environ dix ans m’a crié : « Sale Juif puant ». “Dans les gares ferroviaires, où traînent de nombreux jeunes, je me fais presqu’à chaque fois insulter. Ces injures ne proviennent pas seulement d’immigrants non-européens, mais aussi bien de la part de Hollandais. Si je me rends à la synagogue le samedi après-midi, on me harcèle par des cris, non seulement devant la mosquée, mais aussi près du terrain de Hockey. »

Le Grand Rabbin Binyomin Jacobs est le responsable de l’IPOR – Le Rabbinat des communautés juives à l’extérieur d’Amsterdam – qui est également le Rabbin du Centre Sinaï, le seul hôpital psychiatrique juif en Europe. Plusieurs médias néerlandais l’ont interviewé sur l’antisémitisme, dont il a vécu l’expérience.

“Je perçois une forte augmentation des agressions contre les Juifs qui sont reconnaissables à leurs vêtements. D’un autre côté, on constate aussi une sympathie grandissante envers nous. Quand j’entre dans un train, quelqu’un peut juste me serrer la main et me dire « Shalom », ou quelque chose de positif à propos des Juifs et d’Israël.

“Les évolutions aux Pays-Bas sont inquiétantes. A chaque fois que quelque chose de dramatique survient en Israël, des gens commencent à vous interpeller par des cris comme « Israël », ou « Hamas, Hamas, les Juifs aux chambres à gaz ». J’ai vécu, une fois, une expérience très choquante. Un psychologue non-Juif et moi-même sommes montés dans un train plein de supporters de l’équipe de football de Feyenoord. Ils ont alors commencé à chanter : « Les Juifs au four ». J’ai eu la sensation que ce train entier de « Hollandais ordinaires » s’était ligué contre nous.

“ Le psychologue tremblait de peur. J’ai pensé que le fait de montrer des signes d’anxiété ne nous aiderait pas, aussi ai-je feint d’être parfaitement indifférent à tout ça, en signe de force. On peut considérer que cet incident est juste un acte de hooliganisme, pourtant, si l’un de ces idiots nous avait attaqués, de nombreux autres l’auraient probablement suivi”.

“En face de notre maison, il y a une école dont les enfants proviennent de milieux extrêmement divers. Un jour, une dame turque marchait vers moi, tenant fermement un jeune enfant par la main. L’enfant semblait mort de peur. La dame a dit à l’enfant : « N’aies pas peur, ce grand-père ne te fera pas de mal. C’est un brave homme ». L’enfant devait être d’origine marocaine et semblait croire que j’allais le kidnapper. On lui avait, apparemment, inculqué que les Juifs sont dangereux. Cette dame voulait lui apprendre autre chose.

“De tels sentiments sont attisés, parce qu’à la mosquée d’ici, on a projeté un film dans lequel Israël est accusé à tort de kidnapper des enfants arabes pour greffer leurs yeux à des enfants juifs. Après quoi, l’enfant arabe reste aveugle et l’enfant juif peut, à nouveau, voir. Un enfant qui a entendu cela est évidemment effrayé.

“Dans l’enceinte d’une école maternelle, un enfant de Somalie, âgé de trois ans, m’a traité de « Sale Juif ». Comment pourrais-je débattre avec un tout petit enfant ? L’enseignant, qui est hollandais, est allé parler de cet incident avec les parents de l’enfant. Parvenir à modifier un tel comportement réclame, cependant, un changement culturel fondamental !

“Les autorités font bien trop peu, en ce qui concerne la criminalité contre les Juifs. Une nuit de Nouvel An, des hooligans sont venus hurler en face de la maison : « Juifs ! Juifs ! » Et ils ont commencé à défoncer ma porte. J’ai appelé la police, qui est arrivée…. une heure et demie plus tard”.

“Le Conseil du Rabbinat a décidé que j’avais besoin de disposer d‘un système d’alarme à la maison, qui soit directement relié au commissariat de police. Au début, j’ai pensé que c’était absurde. Mais, quoi qu’il en soit, on a mis le système en place. Je n’ai pas peur, mais cela m’a surpris que je puisse me sentir plus en sécurité grâce à cette alarme. Ce sentiment, en lui-même, m’effraie. Je ne vais plus me mettre au lit sans avoir mis l’alarme en marche.

“Le fait que les medias hollandais soient aussi anti-israéliens génère un problème primordial pour la communauté juive. Ils font usage d’expressions qui constituent un type nouveau d’antisémitisme. Je tente de corriger ceci autant que je peux le faire.

“Je me rappelle d’une grande photographie d’un tank israélien, dans le journal local Amersfoortse Courant. L’article prétendait qu’il avait foncé sur un Palestinien et l’avait tué. Juste à côté de cela, il y avait un petit communiqué encadré annonçant comment, au cours de la même semaine, dans un autre pays, 200 exécutions avaient eu lieu.

“J’ai demandé aux rédacteurs : “Pourquoi consacrez-vous le quart d’une page à un Palestinien tué et un petit article seulement à 200 personnes tuées n’importe où ailleurs? ». Ils m’ont répliqué : « Nous n’avons pas de journaliste dans ce pays ». Juste pour clarifier mon propos, je pense qu’un seul Palestinien tué est toujours un de trop. Mais, après cela, cependant, on s’est aperçu qu’il n’avait pas été tué, pas plus que le tank ne lui avait roulé dessus”.

Ceci est la version courte d‘une interview publiée en néerlandais, dans le livre-bestseller de Manfred Gerstenfeld : « La Décadence : Les Juifs dans une Hollande sans Gouvernail » (2010).

Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Propos recueillis par Manfred Gerstenfeld

Adaptation : Marc Brzustowski

Lessakele.over-blog.fr

1 COMMENT

  1. Bonjour. Je suis francaise mais vis aux Pays-Bas. Je ne suis pas juive, a priori, mais mon pere etant de Toledo m a transmis son interet pour l histoire juive. Je suis abonnée a la newsletter de JForum car j admire Israel et son courage.
    Il y souvent des articles sur lequels je veux reagir mais celui-ci etant sur les Pays-bas, c est un sujet que je connais.
    Je voudrais apporter des precisions et reflexions.
    D abord, sur l incident avec les supporters de Feyenoord, ces gens sont dangereux en tant que hooligans, mias ne sont pas specialement anti-semites, ils sont racistes en general et bien que de tres mauvais gout, leur slogan vient du fait que ils haissent Ajax d Amsterdam qui se nomment eux-meme « Joden » (juifs) car Amsterdam etait et est encore une ville avec une histoire juive tres ancienne. Lors des matchs Ajax-autre equipe (mais plus Feyenoord car il y a eu trop de graves incidents), les supporters d Ajax affichent des drapeaux d Israel et se nomment eux-meme les super-Joden. Le stade d Amsterdam sera peut-etre le seul endroit si la haine anti-israel continue oú on pourra afficher sans danger pour sa vie le drapeau d Israel…
    Pour le reste, tout ce que que raconte Monsieur Jacobs est vrai:
    -il y de plus en plus en plus d agression verbale et parfois physique contre les Juifs « visibles ». Tellement que il y a environ un an un debat national oú le parlement a reflechi a la possibilite pour la police de se transformer en juif « visible (kippa, ou chapeau de rabbin par exemple) pour pouvoir arreter les personnes coupables d anti-semitisme caracterisé. Cette methode a ete appliquée pour pister les jeunes anti-homo et ca a bien marché. Il va sans dire que c est souvent le meme type de public qui agresse homosexuels ou les Juifs…Cela etait a la suite d une emission de la communaute juive (ici, la television publique est organisée par groupes d interet qui se voient remettre du temps d antenne par le gouvernement) oú un autre rabbin, d Amsterdam, avec une camera cachee, passait pres d un groupe de jeunes Marocains qui l agressait verbalement et l un d eux faisait le salut hitlerien.
    -A Amsterdam-ouest, qui avait toujours ete un quartier peuplé par beaucoup de familles juives, la synagogue a du demenager, car les Juifs se rendant a la synagogue etait l objet de cris haineux et parfois de lancer de pierre par des jeunes Marocains. C etait souvent des personnes agées qui avaient vecu la guerre qui etaient l objet de cette haine, vous vous rendez compte du traumatisme? La synagogue se trouve maintenant logée a l interieur d un complexe de batiments oú on ne voit pas a l exterieur que c est une synagogue… Pendant ce temps, a Utrecht ou j habite, on est en train de construire une troisieme grande mosquée avec a terme des minarets de 43 metres, plus haut que la plupart des clochers du quartier et de la ville (heureusement que Utrecht est connu pour son beffroi de…112 metres…et toc!)
    -Ce monsieur Jacobs a egalement recu sur sa maison de la peinture rouge pour lui faire peur.

    -Cependant, le meme public d origine etrangere qui agresse les juifs a aussi une haine anti-blanc/chretien; Par exemple, egalement a Amersfoort, il y a plusieurs incidents, montrés par la association chretienne pour la tele publique, les corteges funeraires chretiens, se font agresser verbalement par des jeunes Musulmans qui les qualifient de …Joden (Juifs donc). ça etait une fois le fait de la part des eleves d une ecole primaire musulmane a Amersfoort (sans doute la meme avec le petit Somalien…) Mais cela est un autre sujet, meme si cette haine participe de la meme haine pour les Kouffars (non-musulmans Juifs et Chretiens)

    Sur les medias, je voudrais preciser que je suis contente de vivre ici oú, connaissant la France, je trouve que les medias sont plutot plus mesurés que en France. Mais effectivement, ils restent assez anti-israel. Dernierement encore un article sur la homme-en-noir-isation d Israel (influence croissante des juifs ultra-orthodoxes sur la societé a priori plutot seculiere d Israel) oú le journnaliste disait que les femmes sont de moins en moins visibles en Israel, alors, que regardez, mon bon monsieur, dans les revolutions arabes, on les voit de plus en plus. (Sure, c est plein de femmes sur la place Tahir et c est tellement plein de femmes que deja deux journalistes occidentales ont ete agressées sexuellement sur cette meme place)… Cet article qui n a pas l air anti-Israel au debut, l est de maniere plus sournoise…
    Je suis chretienne mais j essaie de defendre Israel autant que je peux mais c est difficile. Surtout lorsque on n est pas juif, on attend apparemment que la personne soit pro-palestinienne…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here