POURQUOI JE VOTERAI PHILIPPE MEYER

0
11

C’est le cœur léger que le 24 novembre prochain je cocherai la case « Philippe MEYER » sur mon bulletin de vote aux élections consistoriales. En effet, comment ne pas accorder son suffrage à un homme qui a su montrer autant de compétence que de courage au cours du mandat qu’il achève au Consistoire de Paris.

Je dois avouer que je ne connaissais pas Philippe MEYER et que ce n’est qu’au fil des années que j’ai appris à l’estimer. Bien sûr, je savais qu’il était un économiste réputé et apprécié et ses interventions pertinentes au sein du conseil de l’ACIP étaient à chaque fois justes et avisées. Mais c’est surtout à travers ses éditoriaux dans « Information Juive » – dont il a été le directeur éclairé de la publication, que j’ai, comme tant de mes amis, appris à reconnaitre ses immenses qualités de chroniqueur.

Il se dégage de chacun de ses éditoriaux un esprit à la fois de liberté et d’indépendance mais aussi de souci de vérité. Nul compromis dans ses prises de position mais bien au contraire un courage exemplaire, bien loin des propos de complaisance dont nous abreuvent nombre de responsables communautaires.

C’est avec cet esprit de conformité éthique qu’il a engagé plusieurs combats qui sont tout à son honneur. Aujourd’hui, fort de l’expérience acquise il se présente aux suffrages consistoriaux, avec un bagage tout à fait remarquable : économiste, financier, intellectuel, écrivain…autant de qualités qui font de lui un candidat de premier ordre. Mais on me permettra de souligner que je retrouve en lui le profil de ces dirigeants illustres, que j’ai eu le bonheur de côtoyer lorsque j’ai intégré le conseil du Consistoire de Paris : Alain de ROTHSCHILD, Jean Paul ELKANN, Emile TOUATI, Victor KLAGSBALD, Edgar SPIRA, Raymond LEVEN et tant d’autres qui ont marqué en profondeur notre institution centrale. Ils ont laissé une empreinte inoubliable d’intégrité, de rectitude et de sentiments d’une grande noblesse.

Je retrouve en Philippe MEYER le même total désintéressement, toujours au service des autres. Voilà autant de raisons qui font que j’encourage le plus grand nombre d’électeurs à voter en sa faveur pour qu’il puisse continuer à apporter au Consistoire son inestimable concours.

Moïse COHEN
Président d’Honneur du Consistoire de Paris

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here