Où sont les détracteurs d’Israël, quand ça chauffe en Syrie?

0
13

Colère et dégoût : l’Inaction internationale en Syrie.

On peut s’interroger pour savoir si, en définitive, les Etats-Unis et la Communauté Internationale finiront par punir la Syrie pour usage criminel et indiscriminé d’armes chimiques contre sa propre population civile.
Mais, quoi qu’ils décident, un fait particulièrement choquant se dégage de cet imbroglio. Plus d’un millier de civils innocents ont cruellement été assassinés en Syrie en une seule chute d’obus en piqué, le 21 août 2013. Des milliers d’autres ont été gravement blessés. Des milliers de familles ont été détruites et condamnées, jusqu’à la fin de leurs jours, à la souffrance et à la misère par une seule et unique décision prise aisément et avec grande facilité, d’utiliser des gaz toxiques contre des civils.

Des milliers d’autres civils ont été systématiquement tués de façon indistincte, au cours des plus de deux années passées, durant les hostilités sans fin, entre le régime syrien et son opposition de l’intérieur.

Face à tout cela, on peut se demander où sont donc passés le Conseil de Sécurité de l’ONU et son Assemblée Générale ? Où est donc l’Union Européenne ? Où donc est parti se cacher le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU ?

Où sont-ils donc tous, avec leurs myriades d’organisations non-gouvernementales, qui sont si promptes et avides à condamner chacune des mesures prises par Israël pour protéger ses citoyens contre la terreur palestinienne, un à un, tous les plans ou décisions concernant la politique d’implantation d’Israël ?

Où sont donc passées les politiques de sanctions et de stigmatisation que Catherine Ashton et ses collègues européens ont infligées avec tant d’enthousiasme et constance, à l’encontre d’Israël, de ses produits et institutions, dans les territoires ?

Où sont les sessions d’urgence et ordinaires pour émettre des résolutions qui sont si simples à adopter par automatisme, bon an, mal an, pour condamner Israël pour un oui ou pour un non ?

Où est donc passé le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et son rapporteur si spécial, les missions d’investigation des faits, si promptes à lyncher Israël à la moindre occasion ?

Où sont les militants et partisans de BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), dont la fixation à porter préjudice à Israël et à menacer les gens de spectacle qui souhaitent faire une apparition en Israël, les aveugle face à toutes les situations réelles de cruauté, et de violation authentique et absolue du droit humain, dans le monde ?

Où sont donc partis se cacher ces avocats, juristes, universitaires et syndicalistes hypocrites, toujours prêts à bondir sur Israël, à coups de boycotts, de sanctions et d’accusations mensongères de violation des sacro-saintes « lois internationales », mais qui semblent détourner les yeux, devant les violations véritables, patentes et criantes des lois internationales qui n’auraient aucun lien avec Israël ?

Qu’une action soit décidée, ou pas, contre la Syrie, il est devenu clair cristal que des milliers de morts syriens signifient si peu pour l’ONU, l’Union Européenne, les fantoches de BDS et tous les autres bien- pensants.

Ils ont leurs normes à deux vitesses, leurs double-standards à préserver. Il est évidemment plus facile de s’exprimer contre et de dénigrer Israël pour un rien et sans raison, que de réagir au meurtre de masse chimique et brutal et à la ruine qui s’abat sur les familles de milliers de Syriens.

Et on se demande encore pourquoi ?


Amb. Alan Baker.

L’Ambassadeur Alan Baker, Directeur de l’Institut des Affaires Contemporaines du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, est ancien conseiller juridique du Ministère des Affaires Etrangères israélien et ancient Ambassadeur d’Israël au Canada.

jcpa.org Article original

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENT

  1. Non , les massacres entre arabes sont des massacres entre êtres humains . Mais quand les juifs ne peuvent y être impliqués ils n’ intéressent personne .

  2. «…Les massacres entre arabes n’ intéressent personne ! » Dit comme ça , on pourrait penser à du racisme , mais avouez qu’il s’agit en réalité de scorpions qui luttent contre des vipères ! Et , nos grands redresseurs de torts universels ont donc choisi … le camp des Frères musulmans, qui haïssent l’Occident, les chrétiens, les juifs… Au Mali , on avait choisi l’inverse ! Mais peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

  3. Il faut être sûr de notre coup, y a vraiment pas d’erreurs a commettre…

    Il n’y a aucune preuve SOLIDE d’une attaque chimique par l’armée d’Assad. De ce que l’on peut voir sur tous les media en photos ou films ne tiens pas la route les seules victimes que l’on y voit sont de jeunes garçons, pas de femmes, pas de fillettes, pas de vieillards.
    Tous semblent mort proprement et enveloppés dans de beau linceul tout blanc immaculé , aucune trace de violence sur les corps alors qu’une bombe fait des dommages épouvantable sur le corps humain.
    Non cela ne tiens pas la route, de plus ils sont tous dans le même local. La question est: était-on en train de faire un casting, un beau montage sur film, histoire d’essayer de rendre cette supercherie authentique, de plus nous n’avons pas la liste des noms de ces jeunes personnes ni le lieu de leur sépulture, on a rien vu de tout cela.
    A mon avis je crois que tout cela est un coup monté. Rappelez-vous l’histoire abracadabrante de la jeune fille au Koweït a qui on a fait dire des choses dans une pouponnière d’enfants massacrés pour pouvoir donner un prétexte de déclarer la guerre a l’Irak. NON il y a quelque chose qui ne colle pas du tout dans cette histoire farfelue.

  4. Les commentateurs oublient deux détails .

    La Syrie et les islamistes font peur . Israël fait beaucoup moins peur . On ne craint pas qu’il envoie des terroristes ou fasse exploser des bombes .

    Inutile de songer à Freud . La Fontaine suffit ( les animaux malades de la peste ).

    Second détail plus étrange . Les juifs représentent pour les chrétiens des êtres extraordinaires , disposant de pouvoirs surnaturels et ayant inventé la morale . Ca laisse pensif , mais c’ est ainsi .

    Les massacres entre arabes n’ intéressent personne .

  5. Jusqu’à aujourd’hui, personne au monde, et surtout pas Sidi Houssein Obamo, n’a daigné montrer les vraies preuves de l’implication du Président Bachar-El-Assad.
    Si on cherchait plutôt du côté des islamistes (dont ce président américain est l’ami)?

  6. Merci de rappeler ce « détail » de l’histoire de ce judéophobe profond, qui détestait principalement ce peuple « sûr de lui et….. »

  7. C’est la raison pour laquelle, en décembre 2012 déjà, à Boston,j’avais écrit l’article ci-dessous.

    CHANA TOVA et amitiés. Charles Etienne NEPHTALI

    Comme syrien n’était ! (*)

    Je me trouve actuellement hors de France, non pas comme M. Depardieu qui semble défrayer la chronique en ce moment alors que pour «d’autres», on en parle moins… ou pas. Suivez mon regard !
    Je suis actuellement hors de France mais subodore qu’il doit y avoir tous les jours et, en particulier, les fins de semaines, des manifestations monstres et des défilés aussi monstres à travers toute la France pour protester contre les massacres perpétrés en Syrie. Plus de 43 000 morts et je ne sais combien de centaines de milliers de personnes déplacées, depuis mars 2011, ce n’est pas rien !

    A Paris, en particulier, ce doit être le cas entre République et Bastille ou vice-versa, et entre Nation et Bastille et vice-versa.

    Défilés avec, en tête, les représentants des associations de soutien aux « palestiniens », des associations « bien-pensantes », des Verts, des Rouges et je ne sais quelles couleurs encore, sans oublier quelques personnalités juives de service et pourquoi pas un ou deux philosophes et chanteurs juifs… de service également.

    D’autant plus que j’apprends que le camp de « réfugiés palestiniens » de Yarmouk a été ces jours-ci bombardé, en particulier une mosquée, oui, une mosquée, où se trouvaient environ 600 personnes. Il y aurait au moins 25 morts et plusieurs dizaines de blessés.

    J’ai téléphoné hier à un ami pour lui faire part de mes supputations, ou de mon appréciation de la situation en France, il s’esclaffa en me disant « Mais tu n’y penses pas, Charles Etienne, tu rêves ou quoi, toi qui es insomniaque ! Comme il n’y a ni Israéliens ni Juifs impliqués dans ces massacres, ça n’intéresse personne ! ».

    Suis-je bête à ce point ? Figurez-vous que je n’y avais même pas pensé. Ciel, ce doit être la sénilité qui me guette !

    Enfin, si je comprends bien, tout se passe comme syrien n’était !

    Boston, le 18 décembre 2012

    (*) Non, non, non, ce n’est ni une faute d’orthographe ni une faute de syntaxe. Il n’est même pas de moi, ce jeu de mots, mais du regretté Serge Benattar qui, il y a presque 13 ans jour pour jour, le 23 décembre 1999, intitulait ainsi son édito du n°637 d’Actualité Juive, édito qui traitait d’éventuelles négociations avec la Syrie pour savoir « comment rendre le Golan ».

  8. M.Meller1 vous avez tout dit ( 100% raison ) mais ce qui m’insulte est le silence de la folle d’irlandaise
    qui parle au nom du CEE et constament elle propose des boycottes anti-Israel dans le même temp
    le moyen-orient explose de partout avec ses massacres quotidien

  9. {{Déjà De Gaulle en 67 à la veille de la guerre des 6 jours avait mis en garde notre excellent ambassadeur Abba Eban avec cette phrase célèbre : Ne tirez pas les premiers  » alors que notre petit Etat était menacé par tous ses voisins de destruction}} .

    {{On connaît la suite . On imagine une seconde ce qui se serait passé si Israël l’avait écouté .}}

    {{ {{ {{Et aujourd’hui nous assistons avec effroi à l’attitude de tous ceux qui nous donnent des conseils , et nous demandent de nous déculotter , face à ceux qui souhaitent encore une fois notre destruction .}}
    }}

    {{L’esprit de Munich plane en permanence sur ce monde de lâches .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here