“On devrait les pendre, ils sont comme les juifs”, dérapage d’un maire autrichien

0
12

Karl Simlinger, maire de Gföhl (Basse-Autriche),a fait cette déclaration à propos des journalistes.Karl Simlinger, le maire de Gföhl (Basse-Autriche) se serait emporté suite à des informations publiées par des journalistes sur l’ouverture éventuelle d’un centre de demandeurs d’asile dans sa commune.

« Je m’en fiche de ces demandeurs d’asile, mais les vrais coupables ce sont les journalistes, on devrait les pendre, ils sont comme les juifs », aurait-il déclaré selon plusieurs témoins.

Devant le tollé suscité par ses propos, l’élu a dans un premier temps nié les avoir tenus, puis a expliqué ne pas avoir employé le terme « juifs » mais un terme vocalement proche, pour finir par admettre avoir fait une déclaration « grossièrement contraire » à ses « convictions et opinions personnelles ».

L’édile a depuis annoncé sa démission.

Fait-Religieux.com Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here