Obsèques Mandela: Israël représenté par… le président de la Knesset

0
10

L’absence de Netanyahou et Peres qualifiée de “honte” soulève une vague de critiques en Israël.L’absence de Netanyahou à l’hommage en l’honneur de Nelson Mandela à Soweto a été pointée du doigt par des journalistes qui ont interrogé l’ambassadeur d’Israël en Afrique du Sud Dov Segev-Steinberg, à son arrivée au stade de Soccer City mardi.

Il a été demandé à l’ambassadeur si Israël “snobait” la cérémonie en raison de la présence du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

“Non,” a répondu l’ambassadeur, en ajoutant: “le président du Parlement (Yuli Edelstein) et une délégation du Parlement arrivent dans 20 minutes. M. Edelstein a également été un prisonnier d’opinion en URSS (Union soviétique) et connaissait M. Mandela”.

L’annonce de l’absence de Benyamin Netanyahou et de Shimon Peres à cette cérémonie qui rassemble plus de 100 chefs d’Etat et de gouvernement étrangers a été vivement critiquée par la presse israélienne mardi matin.

Yuli Edelstein, qui dirige la délégation, sera accompagné de plusieurs membres de la Knesset, dont les députés Nitzan Horowitz (Meretz), Hilik Bar (Avoda), Shimon Solomon, Pnina Tamano-Shata et Ronen Hoffman, tous trois du parti Yesh ATid de Yaïr Lapid et de la députée Gila Gamliel du Likoud-Beteïnou.


Yuri Edelstein

Pour le Yediot Aharonot, Israël est “mort de honte”. Pour le Maariv, Israël a perdu une occasion. Le journal gratuit Israël Hayom, proche du gouvernement, défend la position de Netanyahou: “qu’il y aille ou pas, dans les deux cas il sera l’objet de critiques et d’attaques”.

Lundi, la présidence israélienne a indiqué que Shimon Peres ne serait pas en mesure de participer à l’hommage à Nelson Mandela en raison d’une grippe.

“Le président n’ira pas en Afrique du Sud”, avait déclaré son porte-parole. “Il se remet de la grippe et son médecin lui conseille de ne pas voyager”, a-t-il ajouté, en insistant sur le fait qu”il voulait vraiment y aller”. L’annonce de Peres est intervenue après celle du Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a indiqué également ne pas s’y rendre.

Le Cabinet du Premier ministre avait précisé qu’un voyage de dernière minute coûterait plus de 7 millions de shekels (presque 1.5 million d’euros). Le chef du gouvernement israélien a donc annulé ses plans pour assister aux funérailles de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela.

L’absence des dirigeants israéliens à cet hommage planétaire a soulevé une vague de critiques dans le pays. Les médias notent entre autres que le président Pérès qui est grippé a néanmoins reçu à Jérusalem lundi soir le président du Guatémala.

L’ambassadeur d’Afrique du Sud en Israël “déçu”

L’ambassadeur d’Afrique du Sud en Israël, M. Sisa Ngombane s’est dit “déçu” de la non-venue de Benyamin Netanyahou à l’enterrement de Nelson Mandela, lors d’une interview sur le plateau d’i24news lundi soir.

Interrogé sur les relations entre Israël et l’Afrique du Sud, l’ambassadeur a déclaré à i24news: “Oui nous avons des divergences mais en temps de deuil, ce n’est pas le moment d’en parler”, a-t-il dit, ajoutant que Netanyahou était le”bienvenu” et que “tous les chefs d’Etat recevront une sécurité absolue, dans une zone bouclée” pour l’occasion par la police.

I 24 NEWS Article original

Ps: les mauvaise langues disent aussi que Netanyahou, déjà sur la sellette ces jours-ci, à propos de son train de vie dispendieux pour le contribuable israélien aurait préférer ne pas aggraver son cas ….

TAGS: mandela Madiba Afrisque du Sud Desmond Tutu Antisionisme

Netanyahou edelstein refuznik Soweto Mugabe De Klerk

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here