Obama désireux de « tourner une nouvelle page » avec l’Iran

0
11

Téhéran « n’abandonnera pas un iota de ses droits nucléaires », déclare le président RouhaniLe président Barack Obama pourrait ouvrir une nouvelle page des relations entre les Etats-Unis et le nouveau président iranien Hassan Rouhani, indique mardi le journal panarabe Al Hayat publié à Londres.

Selon Al Hayat, Obama aurait envoyé un message dans ce sens aux autorités iraniennes par l’intermédiaire du sultan d’Oman Qaboos bin Said Al Said.

Washington aurait appelé Téhéran « à aller au-delà de la rhétorique et à prendre des mesures concrètes qui démontrent sa volonté d’améliorer les relations avec l’Occident.

Hassan Rohani, le nouveau président iranien, a, de son côté, juré que Téhéran « ne renoncera pas d’un iota » à ses droits nucléaires, a rapporté mardi l’agence d’informations iranienne Mehr.

« Notre gouvernement n’abandonnera pas un iota de ses droits absolus » sur la question nucléaire, a répondu Rohani.

La semaine dernière, les Etats-Unis ont exprimé leur déception concernant le nouveau président de l’Iran qui « n’était pas pressé d’apaiser les inquiétudes internationales sur le programme nucléaire du pays », et ont ajouté que « Téhéran sapait l’espoir de mettre fin à son impasse nucléaire avec l’Occident. »

Rohani a déclaré jeudi que le ministère des Affaires étrangères reprendrait les pourparlers avec les puissances mondiales sur le programme nucléaire contesté de l’Iran, un mouvement qui laissait penser que Téhéran voulait faciliter le processus diplomatique après des années de contrôle par les radicaux iraniens conservateurs.

Cependant, l’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Samantha Power, n’a pas eu l’air impressionnée par les déclarations de Rohani sur le programme nucléaire iranien:

« Comme d’autres ici (aux Nations Unies ndlr), les États-Unis espèrent que l’investiture du président Rohani crée une opportunité de palier aux graves préoccupations de la communauté internationale sur les intentions nucléaires de l’Iran » a déclaré l’ambassadrice lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur la question du nucléaire iranien.

« Malheureusement, nous n’avons pas encore vu de signes clairs de la part de l’Iran, laissant penser qu’il souhaite s’engager à répondre aux questions les plus pressantes au sujet de son programme nucléaire », a poursuivit Mme Power . « Au contraire, les développements récents sont troublants. »

10-09-2013/ I 24 NEWS Article original

1 COMMENT

  1. Il ne comrend VRAIMENT RIEN , CET ANIMAL…………il croit encore aux promesses de l’iran !!!

    ISRAEL A COMPRIS, PAR CONTRE , QU’IL NE FAUT RIEN ATTENDRE Des présidents nuls

    américains et européens !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here