Nucléaire: Netanyahu dénonce « l’obstination » de l’Iran

0
5

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé vendredi devant son homologue canadien Stephen Harper le « désir obstiné » de l’Iran de se doter d’armes nucléaires, au premier jour d’une visite au Canada qui précède une rencontre très attendue avec le président américain.

L’avion de M. Netanyahu a atterri à 06H45 (11H45 GMT) à Ottawa, où le chef du gouvernement israélien a rencontré le Premier ministre canadien Stephen Harper, grand défenseur de l’Etat hébreu. « Parmi les sujets que je veux aborder avec vous figurent les troubles importants qui agitent le Moyen-Orient actuellement ainsi que, bien sûr, l’obstination de l’Iran à se doter d’armes nucléaires », a déclaré M. Netanyahu à l’adresse de son homologue canadien, alors que les deux hommes prenaient place dans le bureau de M. Harper.

« Je sais d’après les nombreuses conversations que nous avons eues ensemble que vous partagez mon point de vue sur le fait que (l’obstination de l’Iran) pose une grave menace pour la paix et la sécurité dans le monde », a encore dit M. Netanyahu, ajoutant « qu’il est important que la communauté internationale ne laisse pas cette menace se matérialiser ». Pour le Premier ministre israélien, qui doit se rendre à Washington dimanche, l’Etat hébreu « a le droit, comme toute autre nation souveraine, de se défendre contre un pays qui appelle et travaille à notre destruction ».

M. Netanyahu, qui entretient des relations notoirement tendues avec M. Obama, doit être reçu lundi à la Maison Blanche. Il doit aussi s’exprimer le même jour devant l’Aipac (American Israel Public Affairs Committee), la principale association pro-israélienne aux Etats-Unis. Alors qu’Israël souffle le chaud et le froid sur une éventuelle attaque des sites nucléaires iraniens et que les pressions s’accentuent pour que cela ne se fasse pas sans un feu vert américain, M. Netanyahu a déclaré cette semaine que le dossier iranien serait le « principal sujet » de ses entretiens avec M. Obama.

OTTAWA 3 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here