« Nous devons noter que les crimes de haine sont loin d’avoir diminué en 2011 dans le sud de la Suède. »

0
16

Le Centre Simon Wiesenthal a mis en garde la Ministre de la justice de Suède :

 » A la date anniversaire du lancement de notre avertissement aux voyageurs dont la ville de Malmö fait l’objet, nous ne voyons aucune raison de l’assouplir ou de l’abandonner »

« L’effet de dissuasion de cette mesure n’a manifestement pas été pris en compte par les autorités municipales qui continuent d’ignorer les victimes ethniques ou religieuses »

Dans une lettre, le Directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, le Dr. Shimon Samuels, félicite Beatrice Ask, Ministre de la justice de Suède, « pour avoir tenu son engagement auprès du Centre d’accorder des fonds gouvernementaux à la sécurité de la communauté juive en Suède. »

« Néanmoins », insiste Samuels, « nous devons noter que les crimes de haine sont loin d’avoir diminué en 2011 dans le sud de la Suède. »

La lettre indique que « si la police a enregistré une diminution des agressions islamophobes, elle a cependant constaté une augmentation des attaques antisémites, anti-Roms et anti-africaines, dans un contexte d’accroissement des fusillades entre bandes criminelles et de violences urbaines, qui seraient liées au racisme, à Malmö et dans la ville voisine de Lund ».

Shimon Samuels remarque que « la police de Malmö a noté 21 attaques de Juifs qui, selon le porte-parole de la communauté, ‘sont souvent perpétrées sur des personnes arrivant ou quittant la synagogue‘.

Le Rabbin en a, lui-même, enregistrées 15.

Les Roms firent l’objet de menaces et subirent des huées dans les stades. »

« Le dénigrement des Suédois d’origine africaine traduit un racisme inquiétant.

Un prétendu ‘marché aux esclaves’ a été organisé au sein de l’Université de Lund, au cours duquel trois étudiants le visage noirci et une corde autour du cou, auraient été conduits par des ‘marchands d’esclaves’ dans une ‘soirée costumée’ pour y être ‘vendus' » poursuit la lettre.

Le Centre fait savoir que « Jallow Momadou, le représentant de l’association nationale des Suédois d’origine africaine, a rapporté ce scandale à la police, demandant qu’une enquête soit menée par l’Université et que les coupables de crimes de haine soient poursuivis. »

« Le Procureur du District, qui est aussi le spécialiste régional des crimes de haine, a refusé de porter plainte contre la ‘soirée costumée’, et, en outre, on vit apparaître dans tout Lund et Malmö des affiches représentant le visage de Jallow Momadou sur un corps d’esclave nu entravé par des chaînes.

Ces affiches auraient été imprimées à partir d’un des ordinateurs de la bibliothèque de l’université.

< http://www.thelocal.se/38756/20120127 Article original/>

« Le 26 janvier 2012, Dan Park, le soi-disant ‘artiste controversé’ de Malmö qui a distribué les affiches fut condamné à une peine de prison avec sursis et une amende.

Le harcèlement de Jallow Momadouy et de sa famille continue.

En outre, la décision du Procureur de ne pas retenir la qualification de crime de haine, ainsi que le silence des politiciens locaux, découragent les autres victimes de porter plainte. »

Shimon Samuels fait remarquer que « le Maire de Malmö, Ilmar Reepalu, a lancé un appel à la non-violence à l’attention des bandes criminelles, mais a, une fois de plus, négligé de mentionner les crimes de haine qui sont apparemment un tabou. »

Le Centre fait savoir à la Ministre qu' »à l’approche de l’anniversaire du lancement de notre avertissement aux voyageurs dont la ville de Malmö fait l’objet, nous ne voyons aucune raison de l’assouplir ou de l’abandonner.

L’effet de dissuasion de cette mesure n’a manifestement pas été pris en compte par les autorités municipales qui continuent d’ignorer les victimes ethniques ou religieuses »

Paris, le 16 février 2012,

CENTRE SIMON WIESENTHAL – EUROPE
Tel. +33-147237637 – Fax: +33-147208401
e-mail: csweurope@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here