Nicolas Sarkozy, les dessous d’un non-lieu

0
11

Il n’est nullement question ici de s’en prendre à l’institution judicaire ni même à ceux qui sont chargés de la servir. Il n’est pas question, non plus, de dilapider le reste de confiance et de capital de sérénité que l’on est censé placer dans la justice d’un pays. Mais tout de même, une fois ces deux ligne-frontières bien délimitées, on ne peut pas ne pas se poser des questions sur le comportement de la machine judiciaire.

Commençons par le commencement :Nicolas Sarkozy a été haï par un certain nombre de corps constitués qu’il avait voulu moderniser et les membres de ces catégories ont considéré cette action comme une agression délibérée. Ce fut notamment le cas des juges dont l’ancien président ne pensait pas le plus grand bien. Il avait peut-être été excessif, ce que les juges ne lui ont pas pardonné.

Enfin, il y eut les résultats de l’élection présidentielle : malheur aux vaincus disaient les Romains… Et voilà que l’on exhume un certain nombre de dossiers qui commencent à fuiter, comme on dit aujourd’hui, dans la presse. Mais soyons sérieux : voit-on un candidat à la magistrature suprême, s’introduire chez une dame à l’âge canonique pour lui soutirer de l’argent en vue de financer sa campagne électorale ?

C’est pourtant le chef d’accusation retenu par les juges. Je ne suis pas juriste, je n’ai pas eu connaissance du dossier, mais outre le fait que cela est très malaisé à prouver, une telle charge, si elle avait été retenue, eût durablement désacralisé la fonction et, surtout, tous les anciens présidents de la République auraient eu à faire face à des juges qui ne sont pas vraiment dans le vif du sujet quand il s’agit d’assumer le pouvoir exécutif.

Que l’on me comprenne bien ou plutôt que l’on ne se méprenne pas sur le sens réel de mes propos : il n’est pas question, je le répète, de s’en prendre aux juges, mais simplement de rappeler que c’est le président de la république qui est le gardien des institutions, ce qui ne le met pas à l’abri des poursuites à la fin de son mandat, si toutefois, les charges étaient avérées.

Visiblement, ce ne fut pas le cas et ce sont les mêmes juges instructeurs qui le reconnaissent. La question qui se pose est alors : pourquoi cette mise en examen ?

N’a-t-on pas cédé à l’instinct de vengeance mais au moins au désir de revanche ? Durant les mois écoulés, la France entière, voire le monde entier, ont entendu parler de cette accusation (abus de faiblesse !!) particulièrement déshonorante… On veut bien croire en l’expertise et en l’impartialité des juges, mais pourquoi se sont ils soudain ravisés, d’autant que N. Sarkozy est le seul à bénéficier de ce non-lieu qui est une divine surprise pour le principal intéressé… Justice sélective , traitement asymétrique ?

J’avoue ma perplexité de philosophe. Je suis convaincu de l’honorabilité absolue du corps judiciaire et les radiations pour malhonnêteté dans ce grand corps de l’Etat sont rarissimes.

J’ai entendu des juges à la télévision menacer de poursuites des députés qui s’en prenaient violemment à eux. Mais ce n’est pas ainsi que l’on doit agir : on explique, on raisonne, on cherche à convaincre, à expliciter le mécanisme judiciaire, on ne menace pas les élus de la nation… Il m’a semblé alors que le pouvoir judiciaire cherchait à freiner, voire à prendre le dessus sur le pouvoir législatif et exécutif… Est-ce bien ? Je ne le crois pas.

Certes, je ne revendique pas pour les anciens présidents ou pour les anciens ministres une justice spéciale, mais tout de même ! Souvenons nous du calvaire enduré par certains lors de l’affaire du sang

contaminé, toutes ces années à traîner ces mises en examen comme un boulet. Je n’oublie pas non plus les souffrances des familles des victimes…
Si on revient au cas de Nicolas Sarkozy, je n’arrive pas à trouver de solution : les juges ont, dans leurs attendus du non lieu, reconnu que les charges et les indices étaient trop ténus pour pouvoir se muer en accusations.. Dont acte. Mais pourquoi avoir mis tout ce temps à l’établir ? Une personnalité du ministère m’avait dit un jour en parlant de ses collègues qu’avant de mettre en examen il fallait réfléchir, et non l’inverse.

Certains esprits vont jusqu’à émettre l’hypothèse que les motivations ayant conduit à innocenter l’ancien président sont diverses et variées. Qu’est ce qui se cache derrière une telle formulation ? Je ne dispose d’aucun moyen pour le savoir et il est risqué d’avancer des spéculations.
Je renvoie, par contre, au vieil adage latin «fiat justicia, pereat mundus» : que la justice soit, le monde dût il en périr. Les philosophes allemands se sont saisis de ce mot et ont émis la réflexion suivante : l’homme, écrivait Aristote dans l’Ethique à Nicomaque, est un animal social, il ne peut vivre que dans le cadre social.

Or, pour régler les relations entre les humains, il faut des règles et la justice est là pour cela. Mais la justice ne doit pas perdre de vue que l’idéal social dont chacun rêve , c’est le bonheur, et si cette justice le menace au point de le rendre inatteignable, elle ne joue plus son rôle. La rigueur implacable du jugement n’est concevable que dans la justice divine.

La justice humaine en est très loin. Un ancien premier vice président de la cour de cassation avait dit un jour, dans sa grande sagesse, en s’adressant à ses jeunes collègues : nous devons rendre la justice les mains tremblantes…… Et ce grand humaniste, bien que juriste, ajoutait : la personne assise en face du juge, celle que l’on prétend juger est un autre moi-même………

Emmanuel Levinas ne disait rien d’autre en s’exclamant : mon moi, ce sont les autres… Si tous en tenaient compte, il y aurait moins d’erreurs judiciaires.

Maurice-Ruben HAYOUN in TDG du 8 octobre 2013

TAGS : france Justice Politique exécutif judiciaire Corruption

Sarkozy Woerth Bettencourt Karachi

1 COMMENT

  1. J’espère que Sarko va porter plainte pour calomnie mensongères et qu’il demandera dédomages et interêts sa fera réfléchir tous ses journaleux avant de raconter des conneries.
    Affaire Bétancourt il s’avère que c’était des conneries, affaire carachi il s’avère que c’est des conneries maintenant CA, ils ne savent plus quoi inventer pour enfoncer Sarko et la droite
    Car ca ce n’est que des manoeuvres politiques d’un partit socialiste qui n’est PAS HONNETE, et qui ne cherche qu’a affaiblir le droite, mais qui sont là pour donner des voies au Front National, en voulant affaiblir la droite par des manoeuvres politiques et plus que douteuses, ils ne font que pousser les gens à voter Front National. Mais au fond hollande sait qu’il ne repassera pas alors c’est peut-être ce qu’il recherche
    Car si hollande se représente il ira contre la propre loi qu’il a lui-même institué c’est à dire : il ne peut pas se représenter et faire deux quinquénats d’affilé

  2. {{Alors pour qui voter ?}}

    {{Pour personne .
    }}

    {{En effet comment voulez vous trouver un Président ” Cacher ” dans un pays qui souhaite nous interdire la ciconcision ?
    }}

    {{Peut être un jour chez Amsellem à la porte de la Villette ou dans un Cash Casher .}}

    {{Je ne vois pas d’autres endroits}}

  3. {{Pour ma part je lui verserai bien un franc symbolique pour qu’il nous oublie .}}

    {{Il risquerait de faire la gueule c’est sûr .}}

  4. {{Souvenons nous lors du gala du Karen Hayessod en Janvier 2013 à Genêve , quand l’ancien président de la République s’était “livré à une attaque en règle du gouvernement israélien – devant “450 membres de la communauté juive suisse triés sur le volet” -}}

    {{il avait en outre accusé d ”enfermer l’Etat hébreu dans les murailles de Jéricho'”. “La diaspora juive et la communauté internationale doivent faire pression sur Israël pour l’obliger à reprendre les négociations avec les Palestiniens, a-t-il également expliqué en substance.}}

    {{Des propos qui auraient suscité de vives réactions parmi l’assistance qui aurait alors “bruyamment manifesté son mécontentement}}”.

    {{Prix de ces conseils ? Certains avancent la somme de 150.000 euros .}}

    {{Et quand il était Président il distribuait des chèques cadeaux au criminel Abbas , ce n’était pas de sa poche mais celles des français dont certains n’arrivent pas à finir les fins de mois}} .

    {{Quelle générosité !}}

  5. {{ ” Il a la même taille que Napoléon , mais la comparaison s’arrête là ”
    ( suite )}}

    {{En effet Napoléon avait enrichi sa famille , ses maréchaux , ses Ministres ( surtout Talleyrand ) . Mais lui n’a profité de rien . Il s’en foutait de l’argent .}}

    {{Ce qui n’est pas le cas de Sarko .}}

    {{Lui , il utilise toutes les situations et son carnet d’adresse qui est à faire palir les plus grands de ce monde .}}

    {{Et qu’a t il fait depuis qu’il a cessé ses fonctions ?}}

    {{Il a frappé à la porte de certaines de ses connaissances comme un simple représentant de commerce pour proposer ses ” services et ses conseils ” moyennant des millions d’euros .}}

    {{Ce que je pense de ce personnage ?}}

    {{Un arriviste égoïste et égocentrique qui a pour D. l’argent .
    Le reste , les juifs et tutti quanti il s’en fout .}}

    {{Si Jacques Martin était encore en vie il ne me démentirait pas}} .

    {{Je n’irai pas jusqu’à dire ” Khadafi aussi ” car il y a une enquête en cours}}

  6. {{Le seul homme capable d’un coup d’état en France est Sarko .}}

    {{Il a la même taille que Napoléon , mais la comparaison s’arrête là .}}

  7. {{Nous avons la réponse dans le simple rappel des faits :}}

    {{Selon la Presse qui relatait à l’époque l’incident, Nicolas Sarkozy, qui venait d’être mis en examen pour abus de faiblesse par M. Gentil et ses collègues Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, a d’abord dénoncé “une injustice”.}}

    {{Puis, comme le juge lui disait que l’audition était terminée, il aurait ajouté : “Ne vous inquiétez pas, je n’en resterai pas là” ou selon Le Parisien , “je ne crois pas, non. Ce n’est pas terminé”.}}

    {{“L’atmosphère était très tendue en fin de confrontation, a confirmé à l’AFP cette source, Nicolas Sarkozy a tenu des propos que Jean-Michel Gentil a ressentis comme une menace, et il a voulu les faire acter par sa greffière}}.

    {{Mais Me (Thierry) Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, s’y est opposé de façon forte”, a ajouté cette source.}}

    {{Souvenons nous encore :}}

    {{L’avocat de Nicolas Sarkozy, Me Herzog, n’était pas joignable samedi matin.}}

    {{En revanche celui de M. Gentil, Me Rémi Barousse, a remarqué que “l’Etat de droit est le fondement de la démocratie, et que se faire ainsi vilipender, montrer du doigt, est le signe d’un Etat de droit pas encore complètement digéré et accepté,}}{{………………………………………… où l’ancien souverain semble quelque chose de sacré et d’intouchable”.}}

    {{Sarko a tenu parole , il est ” intouchable “.}}

  8. Maintenant que Sarko à été blanchit dans l’affaire Bétancourt qu est ce que la gauche va encore inventer pour le salir et pour affaiblir la droite ????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here