Négociations de paix: les Américains vont présenter à Israël un plan sur la sécurité

0
16

JERUSALEM, 04 déc 2013 (AFP) – Les Etats-Unis vont présenter à Israël un plan portant sur des arrangements de sécurité en Cisjordanie qui seraient appliqués après la création d’un Etat palestinien, a indiqué mercredi un haut diplomate américain, confirmant des informations du quotidien israélien Ha’aretz.

Ce plan, élaboré par le général John Allen, ancien chef de la coalition
internationale en Afghanistan et conseiller spécial au Moyen-Orient du
secrétaire à la Défense, doit être présenté jeudi lors d’une rencontre entre
le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le secrétaire d’Etat
américain John Kerry.

M. Kerry, attendu mercredi soir en Israël, doit également s’entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas pour tenter de débloquer les
négociations de paix.

Un haut responsable du Département d’Etat voyageant avec M. Kerry a pour sa part confirmé que le secrétaire d’Etat et le général Allen « vont fournir leur évaluation actualisée concernant la sécurité d’Israël ».

« Le secrétaire d’Etat consacre pas mal de temps à cet effort. Il travaille
de façon très proche avec le général Allen et son équipe », a souligné le
diplomate américain.

Ce responsable, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a également indiqué que le général Allen « travaille de façon très proche avec ses partenaires israéliens » depuis plusieurs mois.

Mais la rencontre de jeudi permettra des consultations « à un niveau plus
élevé que ceux qui ont eu lieu jusqu’à présent », a-t-il ajouté, précisant
qu’il s’agissait d' »un processus (de discussion) en cours ».

« La mission du général Allen est essentiellement de générer des idées » afin de répondre aux besoins de sécurité d’Israël, a-t-il dit.

M. Netanyahu veut en particulier qu’en cas de création d’un Etat
palestinien démilitarisé des soldats israéliens restent déployés dans la
vallée du Jourdain, le long de la frontière avec la Jordanie, et exclut de
laisser la responsabilité de la sécurité dans cette zone à une force
internationale comme l’accepteraient les Palestiniens.
Le correspondant diplomatique du Haaretz a pour sa part indiqué que M.
Kerry devrait se concentrer sur les questions de sécurité qui sont considérées comme « cruciales » par M. Netanyahu.

« Les Américains ont conclu que Netanyahu n’accepterait pas d’avancer sur d’autres dossiers tel que les frontières du futur Etat palestinien sans un
arrangement sur la question de la sécurité », analyse le journal.

« Les positions de Netanyahu sur la sécurité se sont durcies depuis la
conclusion le mois dernier à Genève, d’un accord entre les grandes puissances et l’Iran sur le nucléaire », vivement critiqué par le Premier ministre israélien ce qui a provoqué des tensions avec l’administration américaine, souligne-t-il.

M. Kerry va évoquer ce dossier au cours de sa visite, a ajouté le
responsable américain voyageant avec le secrétaire d’Etat.

« Il est important de noter le fait qu’il y a certainement des désaccords
sur la tactique » entre les deux alliés, a-t-il reconnu en précisant que le
secrétaire d’État allait discuter avec M. Netanyahu des négociations sur un
accord définitif avec l’Iran, qui doit être conclu dans six mois.

AFP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here