Naftali Bennett s’oppose à un Etat palestinien

0
9

« Les mots de New York n’arrêtent pas les centrifugeuses à Natanz » (ministre israélien de l’Economie à i24news)Lors d’une interview exclusive sur i24news, le ministre israélien de l’Economie Naftali Bennett, a abordé les enjeux internes et régionaux actuels pour Israël, notamment le nucléaire iranien et le conflit israélo-palestinien.

Le ministre est revenu dans un premier temps sur ce qui a fait son succès aux dernières élections en Israël, en se présentant comme un rassembleur de la société.

« Nous essayons de créer des ponts plutôt que de se combattre », a-t-il déclaré. « 70% des Israéliens sont d’accord sur 70% des sujets, et nous essayons de nous atteler aux 30% restants ».

Il a ensuite évoqué ses divergences d’opinion avec le Premier ministre Benyamin Netanyahou sur le dossier palestinien.

« Netanyahou est en faveur d’un Etat palestinien et moi j’y suis opposé » a indiqué sans détour le ministre, ajoutant « si nous cédons un autre morceau de terres aux Palestiniens, ce sera un Etat qui finira par menacer Israël ».

« Nous l’avons fait en Judée Samarie et à Gaza, mais ça ne marche pas ».

Il a soutenu l’idée d’une cohabitation entre les deux peuples et d’une coopération accrue dans le domaine économique, en insistant sur l’idée d’administration palestinienne autonome.

« Je veux qu’ils aient leur propre parlement, il faut que leur niveau de vie augmente », a-t-il expliqué.

Naftali Bennett a par ailleurs dénoncé toute ingérence extérieure concernant le conflit : « je ne pense pas que quiconque de l’extérieur puisse nous apporter une solution », dénonçant les pressions de l’Union européenne.

Il s’est montré optimiste envers l’avenir : « la réalité montre qu’on peut vivre ensemble » mais a indiqué que « la voie diplomatique n’a pas beaucoup d’avenir aujourd’hui ».

Au sujet des implantations, Naftali Bennett s’est montré clair sur la construction des logements qui devait être maintenue en ‘Judée Samarie’ (nom biblique qui désigne la Cisjordanie, ndlr), car cette région « fait partie d’Israël ».

« Si Israël doit faire face seul il le fera »

Le ministre de l’Economie a ensuite abordé le sujet central du nucléaire iranien, en soutenant la position du Premier ministre, face à la « très sérieuse » menace iranienne.

Interrogé sur l’offensive de charme du président iranien à l’ONU, Naftali Bennett a déclaré : »Rohani et l’Iran veulent tromper le monde, la question est ‘le monde veut il se laisser tromper ».

« Les mots de New York n’arrêtent pas les centrifugeuses à Natanz », a ajouté le ministre.

Il a également évoqué la question d’une éventuelle attaque militaire unilatérale israélienne sur l’Iran, compte tenu de l’hypothèse envisagée par Netanyahou lors de son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU.

« Si Israël doit faire face seul il le fera », a-t-il dit. « Nous l’avons fait en 1980 en Irak et en 2007 en Syrie », a-t-il rappelé.

A propos de la capacité d’Israël à se mesurer à la République islamique, le ministre de l’Economie a répondu à l’affirmative : « Israël a la capacité de se défendre de manière indépendante si nécessaire ».

En guise de conclusion, Naftali Bennett a tenu à faire passer un message de paix, comparant Israël à un « îlot de paix dans la région », et insistant sur la nécessité de construire des ponts entre les différentes parties de la population, « entre orthodoxes et laïcs, Arabes et Juifs ».

04-10-2013/ I 24 NEWS Article original

1 COMMENT

  1. JUDEE= PAYS DES JUIFS.
    C’est écrit dans la Torah l’ignorer c’est ignorer D.
    Donner cette terre est PIRE que la faute des explorateurs.
    Shabbat Shalom.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here