NEWS: ISRAEL VOITURE ELECTRIQUE : BONNE NOUVELLE POUR LE PROJET BETTER PLACE. LA RENAULT FLUENCE NE SERA SÛREMENT PAS LE SEUL MODÈLE COMPATIBLE AVEC LES INFRASTRUCTURES DE REMPLACEMENT DE BATTERIE. DES MODÈLES SONT À L’ÉTUDE CHEZ ISRAEL CORP EN PAR

    0
    15

    Voiture électrique israélienneLa plus grande holding israélienne Israel Corporation travaille en ce moment sur le développement et la manufacture d’une ligne de voitures électriques, compatibles avec les infrastructures de Better Place dirigé par Shaï Agassi. Cette ligne serait disponible d’ici trois à quatre ans. Elle comporterait également un modèle à essence qui partagera la plateforme de production gérée par Chery-Quantum LLC, un joint venture conjointement dirigé par Israel Corp. et l’entreprise chinoise Chery Automobile Company.

    La conception de ces voitures est actuellement menée par des filiales internationales spécialisées dans l’ingénierie automobile comme l’entreprise autrichienne Magna Steyr Fahrzeugtechnik ou l’entreprise italienne Italdesign-Giugiaro.

    La première étape de ce processus de production est planifiée jusqu’au mois d’octobre 2010. Cette phase de conception prévoit le développement de quatre modèles automobiles et de leurs spécifications techniques qui comporteront en option une propulsion électrique compatible avec le système de remplacement de batterie proposé par Better Place.

    Parmi ces modèles, on comptera notamment le modèle compact urbain CF1X, la berline familiale CF11, le modèle utilitaire CF14 ainsi que le modèle loisir CF16. 37,2 millions d’euros seront investis dans cette première étape.

    Lors de la seconde étape, programmée entre septembre 2012 et le second semestre 2013, les mêmes filiales se lanceront dans la production des modèles automobiles au sein de l’usine Chery-Quantum qui sera construite en Chine grâce à un investissement de 120 millions d’euros. Le coût de développement inhérent à cette seconde étape est estimé à 170 millions d’euros. La société Israel Corp. estime que la production en série de voitures électriques nécessitera un investissement supplémentaire de 400 millions d’euros qui, selon elle, sera obtenu grâce à des emprunts bancaires et à des aides gouvernementales.

    L’unique modèle automobile actuellement compatible avec les infrastructures développées par Better Place est la Renault Fluence. La marque Renault aurait ainsi imposé de nombreuses restrictions sur le marketing Better Place lié aux véhicules électriques. C’est pour cette raison qu’une production de voitures provenant de la société Israel Corp., qui possède elle-même 40% de Better Place, est un point essentiel pour le développement et la pérennité de ce projet prometteur.

    Oren DAHAN

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here