Moustaki, le juif errant est parti (Vidéo)

0
18

Dans son panthéon, trônaient un « Milord », un « Métèque » et une « Dame brune: Georges Moustaki est décédé jeudi à l’âge de 79 ans, suscitant une vive émotion dans le monde de la culture qui loue le charme et le raffinement de ce « pâtre grec ».Georges Moustaki, qui souffrait d’emphysème, une maladie respiratoire incurable qui l’empêchait de chanter depuis plusieurs années, est mort à Nice au petit matin.

« Il était serein », a simplement indiqué son entourage, précisant que sa dépouille allait être rapatriée à Paris.

En février dernier, sous oxygénation artificielle, il avait confié dans une ultime interview à Nice Matin, s’être installé à Nice pour fuir la pollution et le froid de sa chère Ile-Saint-Louis, à Paris, où il s’était installé il y a plus de 40 ans.

« Je regrette de ne pas chanter dans ma salle de bains.

Chanter en public, non.

J’ai fait le tour. Le tour du monde et le tour des salles, petites ou grandes.

J’ai vécu des choses magiques. J’ai appris que ce qu’on croit avoir acquis n’est qu’une partie infime de ce qu’il reste à découvrir », avait-il dit, ajoutant qu’il « notait encore quelques idées (de chansons).

Sans hâte ».

« Je veux écrire et peindre. Consacrer mon temps à ce qui me fait plaisir, comme je l’ai toujours fait », ajoutait-il.

« Charme inouï »

Georges Moustaki, de son vrai nom Giuseppe Mustacchi, était né le 3 mai 1934 à Alexandrie, de parents juifs grecs immigrés en Egypte.

Il s’était installé à Paris en 1951 et y avait fait une rencontre déterminante, celle de Georges Brassens qui l’avait intronisé dans les nuits de Saint-Germain-des-Prés.

C’est en son hommage qu’il avait adopté le prénom Georges.

A la fois auteur et compositeur, il a écrit quelque 300 chansons pour les plus grands interprètes, Piaf, Montand, Barbara, Gréco, Reggiani, avant de les chanter lui-même avec succès.

Ses chansons les plus célèbres restent « Milord » (1958), écrite pour Edith Piaf et traduite dans le monde entier, puis « Le Métèque » (1969), d’abord chantée par Pia Colombo et dont le refrain a fait le tour de la planète.

Plusieurs autres sont devenues des classiques, comme celles interprétées en 1966 par Reggiani , « Sarah », « Ma liberté », « Ma solitude », « Votre fille a vingt ans », mais aussi « La Dame brune » (Barbara, 1968), ou encore « Joseph », « La Marche de Sacco et Vanzetti ».

L’annonce de son décès a immédiatement suscité une vive émotion et de nombreuses réactions.

« Georges Moustaki nous a quitté : une immense tristesse. Un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes ,un grand poète #patrimoine », a réagi la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, sur Twitter.

« C’était un homme absolument exquis, un homme bien élevé, c’était un homme raffiné, c’était un homme élégant qui avait une douceur infinie et puis le talent », a dit Juliette Gréco sur RTL.

« Son écriture avait une espèce de simplicité qui rentrait immédiatement dans le coeur des gens tout en étant très raffinée et très travaillée, c’est rarissime », a déclaré à l’AFP le parolier Claude Lemesle, décrivant « le charme inouï d’un très grand séducteur dont la nonchalance cachait un goût du travail et de l’orfèvrerie extrêmement prononcé ».

« Georges était un sage. Il nous laisse des chansons sublimes. Il a parcouru le monde avec sa guitare, chantant le français partout. Il était très protecteur et attentionné », a déclaré Line Renaud à l’AFP, tandis que Mireille Mathieu a salué auprès de l’AFP « un des plus grands ambassadeurs de la chanson française », dont les chansons « sont éternelles ».

Nicoletta, pour qui il avait composé « Rien n’a changé », a rendu hommage à « un homme de convictions et d’engagements », un « être élégant et raffiné, avec un sens fabuleux de la musicalité qui lui venait de ses origines de grec d’Alexandrie », a-t-elle dit à l’AFP

AFP/ Le Parisien
Article original

TAGS : Moustaki France Chanson Le Métèque Juliette Greco

Barbara

1 COMMENT

  1. Correction : Soyons fidèles au texte .

     » Avec ma gueule de métèque

    De Juif errant, de pâtre grec

    Avec mon âme qui n’a plus

    La moindre chance de salut

    Pour éviter le purgatoire  » .

    Pour la théologie catholique romaine, l’existence du purgatoire est une « vérité de Foi » . C’est un processus de purification de l’âme après la mort qui suit le jugement particulier.

    Tout est dit . Nous l’avons entendu .

  2.  » Avec ma gueule de métèque
    De Juif errant, de pâtre grec

    Avec mon âme qui n’a plus
    La moindre chance de salut
    Pour éviter le purgatoire  » .

    Pour la théologie catholique romaine, l’existence du purgatoire est une « vérité de Foi » . C’est un processus de purification de l’âme après la mort qui suit le jugement particulier.

    Tout est dit .

  3. C’est tristement désolant d’entendre de tels propos de Georges Moustaki, mais vous savez malheureusement il y a beaucoup de Juifs qui parlent d’Israël en disant « CE pays ».

    Certains disent : « que la Tunisie est leur pays », d’autre que je ne citerai pas « je suis renégat mais je me trouve bien en France et je ne ferai pas ma alya », quand on peut dire : »pour le moment je ne me sens pas prêt de faire ma alya « .

    Si les mots ont une valeur, c’est dans ces moments qu’il faut savoir les employer.

    Ce qui me chagrine, c’est qu’il y a encore beaucoup de Juifs errants dans tous les sens du terme et qui ne s’avouent pas leur souffrance.

    Que D… les aide à retrouver la raison ou sinon ceux sont les autres qui s’en chargeront.

  4. Cet article élogieux de JForum me paraît indigne et inacceptable. Il faut avoir la mémoire bien courte pour ne pas se appeler le peu glorieux passé de cet individu, particulièrement antisioniste, anti-israélien et plus d’une fois antisémite dans des propos plus qu’abjects à l’encontre de ses coreligionnaires. A ceux qui le couvrent de fleurs, je réponds que, pour moi, sa mort rend la planète plus propre.

  5. Je l avais rencontre à la mer morte il y a 2 ou 3ans je..quand je l ais reconnue au milieu des touristes je n en croyait pas mes yeux j aurais voulue le prendre en photos mais je n ais pa pu je voulais respecter son intimider et je ne sais pas comment il l aurais pris..pour moi c est un peu de ma jeunesse qui s en Vat je connais toutes ses chansons par cœur ..quand j étais jeune on les chanter sur les marches du sacre cœur ..il n irat plus sur les chemins cueillir les roses et les jasmins….salut l artiste tuvas nous manquer ….

  6. Tout le bien dans l’autre monde à Georges Moustaki, Barbara, Gainsbourg et tant d’autres qui ont apporté tant bonheur et de soulagement, la musique est un massage de l’esprit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here