Mobilisation du Hezbollah en prévision d’une frappe éventuelle en Syrie

0
9

CONFLIT La majorité des jeunes, connus pour être membres du parti, ont disparu des villes et villages depuis cinq jours au Liban-Sud.


La photo d’Imad Moghniyé retrouvée sur le corps d’un officier du Hezbollah abattu dans la banlieue de Damas par les rebelles (photo AFP).

Les combattants du Hezbollah ont rejoint des positions tenues secrètes au Liban, en prévision d’une frappe éventuelle des États-Unis contre la Syrie, ont rapporté lundi des témoins, cités par l’AFP.

Le quotidien al-Akhbar, proche du régime syrien et du Hezbollah, a affirmé hier que « la Résistance islamique (le Hezbollah) avait appelé tous ses cadres et ses membres à rejoindre leurs positions ».

Des habitants, interrogés par l’AFP dans la région de Tyr, ont indiqué qu’il y avait une ambiance de mobilisation générale au Liban-Sud, même si personne n’en parle explicitement.

La majorité des jeunes, connus pour être membres du Hezbollah, ont disparu des villes et villages depuis cinq jours, mais les mesures de sécurité autour des permanences du parti et les barrages n’ont pas changé, selon les témoins.
Même ambiance dans la plaine de la Békaa. Selon des habitants de Baalbeck, les combattants du Hezbollah se
sont évaporés, notamment les artilleurs, bien que personne n’en fasse mention. Leurs téléphones portables sont désormais éteints pour qu’ils ne puissent pas être localisés.

Dans la banlieue sud, des jeunes d’une quinzaine d’années ont remplacé les militants plus aguerris pour fouiller les voitures qui entrent dans ce fief du Hezbollah.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole du Hezbollah a affirmé n’avoir aucun commentaire à faire à ce sujet.
Le quotidien al-Akhbar affirmait dans son édition d’hier que « l’armée syrienne a mobilisé les unités qui ne participent pas jusqu’à présent aux affrontements (contre les rebelles). Elle a aussi installé avec le Hezbollah une salle d’opération et mis ses unités en charge des missiles dans un état d’alerte sans précédent ».

OLJ/AFP | 03/09/2013
lorientlejour.com Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here