Meyer Habib à Fabius : “Avec cet accord, Israël attaquera l’Iran”

0
10

Le Député Meyer Habib, un ami de Netanyahu, a appelé son Ministre des Affaires étrangères à Genève pour l’avertir des répercussions probables, si l’accord était signé en ces termes, rapporte la télévision israélienne.
Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu rencontre le Ministre des Affaires étrangères de France, Laurent Fabius, au Bureau du Premier Ministre à Jerusalem, le 25 Août 2013 (photo credit: Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)

Un membre français du Parlement a téléphoné au Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à Genève, durant le week-end, pour le prévenir que le Premier Ministre Binyamin Netanyahu attaquerait les installations nucléaires d’Iran si les 5+1 puissances mondiales ne musclaient pas les termes d’un accord avec l’Iran, selon un reportage de la Seconde chaîne israélienne, dimanche soir.

“Je connais Netanyahu”, aurait alors dit le Député Meyer Habib « et je peux prédire que le Premier Ministre israélien recourra à l’usage de la force si l’accord est signé dans sa forme actuelle. « Si vous ne renforcez pas vos positions, Netanyahu attaquera l’Iran », affirme ce reportage en citant Meyer Habib. « Je le sais, je le connais. Vous devez durcir vos positions, si vous voulez vraiment éviter la guerre ».

Meyer Habib a confirmé son intervention, mardi, au Times of Israël Article original, en insistant l’avoir faite de sa propre initiative, et pas au nom du Ministère des Affaires étrangères israélien ou du bureau du Premier Ministre. Il évoque une situation identique à celle de Munich en 1938, devenu le symbole historique des conséquences de la politique « d’apeasement » où, à force de vouloir « la paix dans l’honneur« , les Européens n’ont obtenu que la Guerre (55 millions de morts, la Shoah et la Bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki) dans le déshonneur la collaboration »>Article original.

C’est au titre de représentant des 200 000 résidents français d’Israël qu’il a voulu faire entendre ses inquiétudes, au sujet d’un possible « mauvais accord », débouchant fatalement sur un conflit grave, d’ampleur nucléaire, à plus ou moins brève échéance. « J’ai dit à Fabius : Israël n’acceptera pas un tel accord, parce que cela signifierait la destruction d’Israël. S’ils veulent vraiment éviter la guerre, ils ne doivent pas signer un pareil acte », dit-il.

Le député de la 8ème circo. a participé, dernièrement, à une réunion à la Knesset, présidée par le député travailliste Hillel Bar, traitant des rapports entre Israël et l’Union européenne, en tant que membre de la Commission des Affaires étrangères du Parlement français. Il est prévu qu’il fasse partie de la délégation qui accompagnera le Président François Hollande en Israël, la semaine prochaine.

Il dit s’entretenir fréquemment avec son ami de 20 ans, Bibi Netanyahou et lui avoir parlé lundi 11 novembre, sans toutefois révéler le contenu de ses conversations.

On a largement rapporté que Fabius est celui qui a fait avorter la finalisation d’un accord presque sur le point d’aboutir, tard dans la nuit de samedi, menant à la suspension des négociations avec l’Iran, et débouchant sur un nouveau rendez-vous prévu le 20 novembre.

Expliquant ses inquiétudes aux journalistes à Genève, Fabius a déclaré que Téhéran s’opposait aux demandes de suspension de ses travaux sur le réacteur de production de plutonium d’Arak et de réduire ses stocks d’uranium enrichi.

Habib, ancien vice-Président du CRIF, a été élu à l’Assemblée Nationale à Paris Article original, en juin, pour représenter la 8ème Circonscription du Sud de l’Europe, qui comprend, aussi, les citoyens français résidant en Israël.

“Je connais Meyer Habib depuis de nombreuses années et c’est un bon ami à moi et n grand ami d’Israël », déclarait Netanyahu en français Article original, dans une vidéo de soutien téléchargée sur YouTube, en mai dernier. Se tenant près d’Habib, Netanyahu continuait en hébreu : « Il combat pour Israël, pour la bataille de l’opinion publique, et il a à cœur la terre d’Israël et Jérusalem, et il m’a aidé, tout au long de ces années à approfondir les relations israélo-françaises ».

Le reportage télévisuel de dimanche affirme qu’on pense, à Jérusalem, que la critique publique et pleine de colère de Netanyahu à propos de l’accord à venir, et ses conversations avec les dirigeants de la planète –dont les Présidents Barack Obama, Vladimir Poutine et François Hollande, la Chancelière Angela Merkel et le Premier Ministre David Cameron – ont joué un rôle crucial dans la suspension de l’accord, mais qu’Israël était tout à fait au courant qu’un accord pourrait être atteint très bientôt. Netanyahu en personne a déclaré dimanche qu’il était très conscient du « fort désir » d’un accord, de la part des négociateurs des P5+1 et qu’il a dû demander aux divers leaders : « Qu’est-ce qu’il y a de si urgent ? »

Le reportage citant des sources à Jérusalem, dit que Netanyahu et ses Ministres proches fustigent les Etats-Unis et leur « avidité radicale » à trouver un accord à tout prix, et qu’ils décrivent Washington comme effrayé à l’idée de devoir se confronter avec l’Iran. « Ce n’est pas une manière de mener une négociation », affirment les sources citées. Les Américains « renoncent à tous leurs moyens de pression et les Iraniens reconnaissent la « faiblesse des Américains ».


Meyer Habib (photo credit: screen capture Meyer Habib/YouTube)

Lors de la réunion du cabinet de dimanche, Netanyahu a exprimé le scandale que représentent les termes de l’accord en cours : « Pas une sele centrifugeuse ne sera démantelée, pas une seule ».

Israël pense que l’accord imminent laissera l’Iran avec toutes ses capacités d’enrichissement d’uranium, et ainsi capable de devenir une puissance nucléaire au moment de son choix ».

PAR LA RÉDACTION DE TIMES OF ISRAEL 10 novembre 2013, 8:53 pm

timesofisrael.com Article original

1 COMMENT

  1. Habib Meyer aurait pu faire preuve de discrétion concernant un appel téléphonique aussi délicat.

    Même si le fond de sa démarche est indiscutable, la forme est maladroite. Avait-il besoin de claironner son avertissement aussi fort ? A force de vouloir briller, le bel oiseau va y laisser ses plumes 😉

  2. Tout d’abord je ne vois pas pourquoi Israël attaquerait l’Iran alors que cela concerne le monde entier ?

    Ensuite, sans doute que la lâcheté des Européens et des USA projette Israël seul contre l’Iran, en espérant qu’Israël n’est pas dupe et n’ira pas droit dans le mur.

    De plus vous précisez que les USA ont peur de faire une guerre avec l’Iran, vous plaisantez ???
    C’est vrai qu’avec des fanatiques ce ne sera pas marrant, mais ayons confiance en Dieu, parce qu’en l’homme je crois que c’est terminé.

    Il faut prier pour que tout cela leur pète à la g…… et ainsi nous aurons fini avec le nucléaire iranien !

  3. Quel courage pour un si petit pays ! quel courage pour se dresser seul face à un monde leche babouches, sans courage et sans honneur.
    je suis fier de mon peuple. Mais il faudrait être aveugle pour ne pas réaliser le danger qu’il va affronter. Il faut éviter un nouveau Munich à tout prix.

    Mais ne dit-on pas que le courage c’est quand on affronte un danger qui vous dépasse ?

    {{
    Hachem yaguen Israel ‘amo. Amen !}}

  4. MR MEYER
    Recevez tous les mérites qui vous reviennent ,je suis fier de lire vos commentaires et de suivre vos discours
    votre position devrait être celle de tous les juifs en diaspora car si ils ne l ont pas encore compris je vous le dis ,votre position droite sur vos deux jambes seul ISRAEL forte peut vous la conforter
    combien on donne leur vie pour ce pays et pour les juifs du monde entier RESPECTEZ LES ET CONNAISSEZ VOTRE HISTOIRE!!!
    TEL HAI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here