Merkel espionnée: la justice allemande s’en mêle

0
13

Le Parquet fédéral allemand, en charge des affaires d’espionnage, a annoncé jeudi étudier les informations selon lesquelles le téléphone portable de la chancelière Angela Merkel était écouté, prélude à une éventuelle enquête formelle.Pour le moment, le Parquet fédéral, situé à Karlsruhe (ouest), a ouvert une « procédure d’observation » pendant laquelle il va « demander à toutes les autorités compétentes de lui transmettre les éléments » en leur possession sur ce dossier, a expliqué son porte-parole, Marcus Köhler, dans un courrier électronique à l’AFP.

Il avait ouvert une procédure similaire durant l’été, après la publication d’informations sur la surveillance électronique des citoyens allemands par l’agence américaine de renseignement NSA.

Pour le moment, le Parquet tente encore de déterminer si les éléments récoltés sur l’espionnage des citoyens contreviennent aux lois sur l’activité de services secrets étrangers sur le territoire allemand.

Angela Merkel a téléphoné au président Barack Obama mercredi pour demander des explications après des informations selon lesquelles son téléphone portable serait espionné par les services secrets américains.
M. Obama lui a assuré que les Etats-Unis ne surveillaient pas et ne surveilleraient pas ses communications. Mme Merkel a souligné que si cet espionnage était confirmé, elle le jugerait « totalement inacceptable » et il porterait un « coup sérieux à la confiance » entre les deux pays amis.

L’ambassadeur américain a été convoqué pour jeudi après-midi par le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle en personne, une démarche rarissime à l’égard des Etats-Unis.

24-10-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here