Lieberman s’insurge contre la montée de l'”antisionisme”

    0
    17

    source : Jerusalem Post

    S’exprimant lors du troisième forum global pour combattre l’antisémitisme, à Jérusalem, Lieberman a dénoncé la situation qui nuit à l’Etat Juif. “L’antisémitisme classique, explique-t-il, ainsi que celui prôné par les Iraniens et islamistes, incite à la haine et délégitime l’existence de l’Etat d’Israël.”

    “L’antisémitisme dépasse les limites”

    Le ministre insiste sur la gravité des enjeux. “Ces individus cherchent à détruire l’Etat d’Israël de toutes pièces”, souligne-t-il. Les moyens ne manquent pas : boycott académique, sanctions économiques… Lieberman pointe du doigt les groupes de défense des droits de l’Homme qui contestent le bien-fondé de l’existence d’Israël et font pression sur le Conseil de sécurité des Nations unies pour faire adopter le rapport Goldstone.
    L’antisémitisme moderne revêt une nouvelle forme : l’antisionisme. Au traditionnel ‘Les Juifs à la mer’ est préférée l’idée d’un monde ‘sans Israël’.

    Faisant référence à la problématique iranienne, Lieberman s’est montré véritablement inquiet. “Soixante ans seulement après les horreurs de la Shoah, l’Iran nie les faits, appelle à la destruction d’Israël et tente de développer ses capacités nucléaires. Cela évoque la montée du nazisme.”

    Plus de 500 participants sont inscrits sur les listes de réservation pour ces deux jours, à l’hôtel Crown Plaza de Jérusalem. Des délégations de diplomates, universitaires et législateurs des Etats-Unis, d’Allemagne, de France, de Hongrie, d’Ukraine, de Grande-Bretagne, de Turquie, du Venezuela et d’Argentine sont attendues

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here