Libération de 3 Emiratis arrêtés après un attentat en Tanzanie

0
7

Trois Emiratis arrêtés en Tanzanie après un attentat contre une église ont été libérés et ont regagné leur pays, rapporte lundi le quotidien Al-Khaleej. Les trois personnes ont été remises en liberté après une intervention du ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis auprès des autorités de Tanzanie, ajoute le quotidien.

Citant le ministère des Affaires étrangères à Abou Dhabi, le journal a indiqué que “les trois personnes se trouvaient par hasard près du lieu de l’attentat”.

Un Saoudien, arrêté dans les mêmes circonstances, a été également relâché, a annoncé dimanche le ministère saoudien des Affaires étrangères en soulignant qu’aucune accusation n’avait été retenue contre lui.

Le Saoudien et les trois ressortissants des Emirats arabes unis avaient été arrêtés alors qu’ils “s’apprêtaient à franchir la frontière (entre la Tanzanie et le Kenya) par le poste de Namanga”, avait indiqué mercredi Magesa Mulongo, gouverneur de la province d’Arusha où s’était produit l’attentat le 5 mai.

Trois personnes ont été tuées et 64 blessées dans cet attentat.

13-05-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here