Libération d’un nageur arabe-israélien arrêté dans les eaux libanaises

0
11

Un arabe-israélien, détenu au Liban depuis septembre après avoir été arrêté alors qu’il nageait dans les eaux territoriales libanaises, est revenu dans son pays jeudi, a indiqué le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
Agé de 33 ans, Ahmed Daif, est rentré en Israël par le poste-frontière de
Rosh Hanikra (nord), à bord d’un véhicule banalisé qui ne s’est pas arrêté
pour le laisser saluer des proches qui l’attendaient, a rapporté un
journaliste de l’AFP.

« Notre délégation au Liban nous l’a remis et nous l’avons transféré aux
autorités israéliennes », a affirmé Ran Goldstein, porte-parole du CICR en
Israël, sans fournir de détails sur l’état de ce citoyen arabe-israélien ni
préciser à quelle autorité israélienne il avait été remis.

Selon les médias israéliens, M. Daif, du village arabe-israélien de Ara
(nord), avait été arrêté le 27 septembre après être arrivé dans les eaux
territoriales libanaises à la nage.

Ils avaient alors indiqué qu’il n’était pas clair dans quelles conditions
M. Daif était entré dans les eaux libanaises, notamment s’il avait été
entraîné par des courants alors qu’il se baignait dans les eaux de la côte
nord d’Israël.

Israël et le Liban sont techniquement en guerre, mais les responsables
militaires des deux pays se rencontrent régulièrement sous les auspices de la
Finul pour discuter des problèmes de la frontière.

En 2006, une guerre brève mais sanglante a opposé Israël et le mouvement
chiite libanais Hezbollah qui contrôle la région frontalière.

ROSH HANIKRA (Israël), 29 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here