Liban: des inconnus tirent sur l’armée dans une zone sensible de Tripoli

0
14

Des inconnus ont tiré samedi soir sur un barrage de l’armée libanaise situé entre deux quartiers sensibles, l’un sunnite, l’autre alaouite à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, a affirmé à l’AFP un responsable des services de sécurité.L’incident a fait un blessé, selon cette source, sans être en mesure de
préciser s’il s’agissait d’un soldat ou d’un civil.

Le barrage, situé sur la rue de Syrie qui sépare le quartier sunnite de Bab
el-Tebbané hostile au pouvoir syrien et celui alaouite, sympathisant du régime
de Bachar al-Assad, a essuyé des tirs en provenance d’une voiture à bord de
laquelle se trouvaient des hommes armés.

Les soldats ont répliqué par des tirs sur la voiture qui a poursuivi son
chemin en tirant en direction du quartier de Jabal Mohsen.

Dans le même temps, des échanges de tirs ont brièvement éclaté entre le
quartier sunnite proche de Hara al-Berranieh et Jabal Mohsen, selon la même
source.

Dans ces quartiers sensibles de la ville côtière à majorité sunnite, les
violences sont fréquentes entre sunnites hostiles au régime syrien et
alaouites (branche du chiisme dont est issu le président Assad), loyaux au
Hezbollah chiite, allié libanais de Téhéran et de Damas.

Depuis l’éclatement de la révolte, les tensions sont à leur comble dans la
ville.

TRIPOLI (Liban), 1 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here