Liban: Paris condamne une tentative d’assassinat d’un membre de l’opposition

0
8

La France a condamné jeudi une tentative d’assassinat contre Samir Geagea, membre de l’opposition libanaise, qui a affirmé mercredi avoir été visé par deux balles alors qu’il se promenait avec ses gardes du corps, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. « Nous condamnons fermement la tentative d’assassinat dont a été victime M.
Samir Geagea, président du parti des Forces libanaises.

Cette action lâche, commise contre l’un des principaux responsables politiques libanais, participe d’une volonté évidente de déstabilisation du pays, dans un contexte régional dégradé », a déclaré Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point de presse.

« Nous appelons à ce que toute la lumière soit faite sur cet acte
terroriste », a-t-il ajouté.

M. Geagea, chef du parti chrétien des Forces libanaises, a expliqué à la
presse avoir été visé par deux balles alors qu’il se promenait à l’extérieur
de sa résidence sécurisée à Meerab, au nord-est de Beyrouth.

Très critique à l’égard du régime de Damas et du Hezbollah, qui domine le
gouvernement libanais, M. Geagea s’est dit convaincu que « ceux qui se tiennent
derrière cette opération ont voulu que cela soit un message définitif », sans
désigner personne.

De 2004 à 2008, le Liban a connu une série d’assassinats de personnalités
hostiles au pouvoir à Damas, parmi lesquelles Rafic Hariri, ex-Premier
ministre. Quatre membres du Hezbollah, proche de la Syrie, soupçonnés d’être
impliqués dans ce meurtre, font l’objet de mandats d’arrêt du Tribunal spécial
pour le Liban.

Depuis le début de la révolte en Syrie il y a un an, l’opposition libanaise
ne cesse d’exprimer son soutien aux adversaires du président Bachar al-Assad
et de critiquer le soutien du Hezbollah à ce régime.

Le chef de file de l’opposition libanaise, l’ex-Premier ministre Saad
Hariri, fils de Rafic Hariri, a dénoncé un « attentat terroriste » contre M.
Geagea.

PARIS, 5 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here