Les ultra orthodoxes radicalisés peuvent-ils faire vaciller la société israélienne ?

0
7

La société israélienne a été choquée par l’agression d’une fillette de huit ans par des ultra orthodoxes. Les violences seraient pourtant plus le fait d’une minorité radicalisée que d’une majorité ultra religieuse qui composerait de plus en plus avec la société sioniste.On remarque malgré tout des attitudes rigoristes dans tout le pays comme des bus ou des trottoirs réservés aux hommes ou aux femmes. En Israël, il existe toujours des différences traditionnelles entre les hommes et les femmes, sans qu’il s’agisse d’une inégalité. Au sein des ultra-orthodoxes, la coutume veut que l’homme se consacre à plein temps à l’étude et la femme au foyer et à l’éducation.

Malgré les bourses qui leurs sont attribuées, cette population est plutôt dans la frange pauvre de la société israélienne. Nécessité faisant force de loi, un certain nombre de rabbins orthodoxes acceptent le travail des femmes. Reste une frange d’irréductibles qui rejette toute forme d’évolution.

Le pouvoir semble avoir des difficultés à contrôler les éléments les plus radicaux de la population orthodoxe. Comment réagit le reste des Israéliens ?

Les ultra-orthodoxes manifestent régulièrement pour des raisons récurrentes. Lors de projets de constructions sur d’anciens cimetières par exemple. Ils s’opposent ainsi régulièrement aux sites archéologiques. Mais malgré ces mouvements, nous n’avons encore jamais vu d’intifada des ultra-orthodoxes malgré un fantasme régulièrement évoqué dans les médias. C’est un souci qui découle directement de cette fraction radicalisée qui échappe effectivement à toute forme de contrôle. Ils rejettent d’ailleurs toute forme d’Etat : ils n’acceptent pas les allocations, les logements sociaux ou même les cartes téléphoniques de la compagnie nationale.

La majorité du monde ultra-orthodoxe, même si elle est opposée à l’idéologie sioniste, a appris à composer avec l’Etat et ses institutions. Les laïcs estiment d’ailleurs qu’elle l’a trop bien fait : grâce à un système de représentation à la proportionnelle quasi intégrale, les partis ultra religieux détiennent à la Knesset NDLR : le Parlement israélien »>Article original le nombre de sièges nécessaire pour être l’appoint indispensable à toute coalition gouvernementale. C’est le cas aussi bien à droite qu’à gauche qui doivent composer avec les pressions exercées sur certains sujets par les ultra orthodoxes.

Propos recueillis par Romain Mielca

1 COMMENT

  1. votre message est complétement hors-sujet.Qu’est-ce que la pauvreté vient faire dans cette attitude?
    Les ultras ne pey=uvent pas dicter la conduite à tous le monde.Vivre et laisser vivre

  2. Je suis un juif pratiquant mais suis contre tout diktat imposé en particulier religieux:
    Chacun a le droit de vivre sa foi comme il l’entend mais pas de l’imposer aux autres.

    Ceci dit, je me pose une question gênante: les évènements que la presse décrit en Israël concernant les heurs entre extrémistes et forces de l’ordre ont ils vraiment l’ampleur décrite ?

    {{Les journalistes en mal de scoop ne sont ils pas une fois encore en train de nous bourrer le mou, inconscients comme toujours de l’impact négatif de tels ragots dans les pays occidentaux trop heureux de l’aubaine ?}}

  3. L’article de Gabriel est deconcertant et navrant. Comment quelqu’un qui se dit croyant et appartenir au monde religieux peut cautionner ces actes de violences et de climat de terreur regnant dans cette partie du monde orthodoxe.
    Il ne faut pas confondre l’ensemble du monde orthodoxe et respectueux des lois du pays, avec cette frange infime de la population qui refuse tout contact avec l’Etat et avec ses institutions, et dont ses dirigeants (ceux des Netorei Karta) vont meme jusqu’à négocier et pactiser avec les pires ennemis d’ISRAEL, ceux qui veulent sa destruction. La question peut se poser sur le caractère juif de ces personnes.
    Gabriel ne connait peut etre pas le cas de la petite fille qui s’est fait cracher dessus pendant plusieurs semaines. Il s’agit d’une petite fille de 8 ans appartenant au monde religieux, parfaitement Tsanoua, avec les bras couverts jusqu’au poignet. Sa mère a eu le « toupet » de l’habiller avec des chemisiers de couleur et non pas en noir et blanc. Quel sacrilege !!!!!!!!
    Cela justifie qu’une bande de jeunes detraqués crachent sur cette petite fille. Si Achem et Moshe Rabbenou s’étaient conduit avec leur peuple qui fautait, Ils nous aurait enterrés et supprimer depuis longtemps, depuis la faute du veau d’or et toutes celles qui ont suivis. Heureusement que nous descendons d’Avraham avec son coeur ouvert et pas de ces gens là, de cette espèce dont on peut se permettre de douter de leur réelle appartenance au peuple juif.
    Gabriel propose de laisser tranquille ces personnes. Je suis d’accord à la condition qu’ils laissent aussi tranquille ceux qui les entourent. Ces gens là ne sont pas mieux que les Ayatollah iraniens, qui si on leur laisser le pouvoir (Hasve Hallila), appliquerait une justice comparable à celle qui est appliquée en Iran.
    Heureusement que l’ensemble des Grands Rabbins d’Israel ont condamné ces actes. Mais cela ne suffit pas. J’aurais voulus voir les grands rabanim de Bne Brak aussi condamner ces débiles mentaux.
    L’intelligence est de savoir garder son esprit critique et esprit d’indépendance, et savoir critiquer meme le milieux où on évolue. Garder la tete froide et le recul necessaire pour se détacher des actes et pensées criticables.

  4. tres interessant sujet
    bien sur que les traditions soient respectees et maintenues
    mais tous les juifs dans le monde n ont pas vecu de cette facon certains ont maintenu la religion sans l extremisme que l on voit aujourd hui.
    de ma jeuness, je me souviens que certains rabbins serraient la main des femmes, s assayaient a leur table leur parlaient en les regardant dans les yeux et non en baissant la tete de peur de voir une creature extra ordinaire IL Y AVAIT DE LA TOLERANCE
    ON NE VIT PLUS DANS UN GHETTO . SI MENTALEMENT ILS NE L ONT PAS QUITTE POURQUOI UTILISER LES MOYENS MODERNES TELS QUE TELEPHONE PORTABLE ORDINATEURS ET ETC ETC
    LA SEPARATION HOMME FEMME EST UNE ABERRATION ET EST CONTRAIRE A LA CREATION
    PEUVENT ILS SE PERMETTRE DE CRITIQUER NOTRE ‘CREATEUR’ ET DE METTRE EN DOUTE SON  »OEUVRE »

    georges

  5. Cet article intéressant montre tout de même une
    Méconnaissance de cette société que je côtoie
    Et que je connais très bien.
    Tout d’abord le terme d ultra orthodoxes me choque
    Car nous évoquons en fait une population
    De bons juifs très respectueux des traditions
    et qui ont le grand mérite de les maintenir
    vivantes . Si nos grands parents ou arrière grands
    parents n avaient pas maintenu ces traditions
    Personne d entre nous ne serait aujourd’hui
    Présent pour s’identifier comme juif !
    Ces personnes exemplaires qui vivent pour la grande
    majorité très en dessous du seuil de pauvreté
    comme vous le soulignez mènent une vie très
    Difficile . Il y a de nombreuses familles a Bet
    Chemech qui se partagent un malheureux poulet a
    dix le Chabat ! Car ce sont tous des familles nombreuses
    Évidemment dont le but est de repeupler le pays
    de juifs. Les soit disant  » bourses » que vous mentionnez
    S élèvent au maximum a mille shekels quand la femme
    ne travaille pas. Au cas ou elle travaille (avec un salaire de
    Deux mille shekels) cette bourse est supprimée.
    Depuis que les allocations familiales ont été
    Pratiquement supprimées c est la misère noire qui
    sévit dans ces familles.
    De plus si l’on évoque la soi disant ségrégation
    personnellement j évoquerais plutôt la Tsniout
    C’est a dire les lois de pudeur bien malmenées
    Dans le monde contemporain . Il n’existe aucune ségrégation
    c’est un monde ou les femmes vivent entre elles et ou les
    hommes se retrouvent pour prier et étudier la Tora
    Comme vous le soulignez si bien il s’agit dune vie
    traditionnelle.
    Si une femme ne s assoirait pas près d un homme
    dans un bus c’est parce que cela ne se fait pas.
    Cela va contre les lois de la tzniout la pudeur.
    C’est un monde ou on vit sépares et on ne se retrouve
    Ensemble qu’au sein de son foyer.
    Ces gens demandent uniquement qu’on leur
    Fiche la paix afin de vivre tranquillement dans
    Leur monde habituel.
    Bien entendu il existe de nombreux journalistes
    en mal d articles et de provocateurs a la recherche
    de sujets croustillants qui se permettent de crier
    Au scandale. Que ce soit au Moyen Orient ou
    Dans le monde ashkénaze cela fait des centaines
    D années que les Juifs ont vécu ainsi la séparation des
    sexes. Ce sont les personnes assimilées au monde
    des goyim qui dénoncent ces traditions.
    Les femmes religieuses sont des femmes qui
    Travaillent pour la plupart sont hyperactives menant
    de front la direction de leur maison et un travail.
    C’est un monde qui n’est pas parfait sans doute
    mais qui tente de l être . On ne vole pas on surveille
    sa tenue et son langage, on prie , on étudie
    Et on ne désire pas d ingerance du monde des
    goyim dans cette vie bien réglée.
    A quand l interdiction de porter la barbe et les
    peots en Israel ? Sans doute, cela ne saurait tarder !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here