Les mesures pour faire baisser les prix

0
12

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a déclaré lors du conseil des ministres hier qu’il souhaitait poursuivre “le grand changement qui laisse aux citoyens beaucoup plus d’argent dans leur poche et donne la possibilité d’acheter des produits aux prix que nous voyons à l’étranger.” Les ministres ont promis de faire le maximum pour mettre en place des réformes qui feraient baisser les prix.”Nous nous sommes engagés à réduire le coût de la vie en Israël, et le gouvernement a déclaré ce but, il favorise la réforme du gouvernement, a poursuivi Netanyahou. Ces réformes seront dans les airs, sur terre et sur mer, dans tous les domaines”, a-t-il indiqué dans la réunion hebdomadaire du cabinet. Article original

Le ministère de l’Economie, dirigé par Naftali Bennett Article original, a de son côté signé un décret abaissant le prix du pain de 4.17%.

“Il ya une semaine nous avons promu la réforme du ciel ouvert la concurrence dans le domaine des compagnies de vols aériens”>Article original, aujourd’hui, nous préparons une réforme de pointe pour diminuer les véhicules de manutention et les garages. Bientôt, nous allons réformer les grands ports maritimes d’Israël, et nous allons créer un comité pour réduire le coût d’une journée de la vie.”

Des réformes importantes, en particulier dans les zones où les syndicats sont forts et puissants, en particulier la traditionnelle centrale syndicale Histadrout, pourraient déclencher des grèves et des sanctions, Netanyahu a prévenu il y a quelques jours qu’il ne comptait pas céder aux menaces de Ofer Eini, le chef de la Histadrout. “Aucune grève ne nous empêchera pas de réaliser ces mesures dont bénéficient les citoyens d’Israël. Il est impossible de bâtir une économie forte sans concurrence.” Ofer Eini avait envoyé une lettre au ministre des Finances Yair Lapid et au premier ministre, leur demandant des négociations immédiates sur l’avenir économique, les décrets et les réformes prévus.

“J’appelle tous les ministres dans tous les domaines à apporter des réformes visant à accroître la concurrence, améliorer le service, accroître l’efficacité et contribuer à réduire les prix, les produits et les services offerts aux citoyens d’Israël”, a déclaré Netanyahu.

Selon Netanyahu, la principale raison du coût de la vie en Israël tient aux monopoles et aux cartels qui empêchent la concurrence de faire tomber les prix. “Donc, c’est un engagement du gouvernement et j’encourage les ministres et les services à amener ces réformes.” Netanyahu leur a promis qu’ils bénéficieront d’une sauvegarde, du soutien et de l’avancement rapide des réformes.

On se souvient par exemple l’ouverture du marché des telephones portables et d’internet depuis l’arrivée de Golan Telecom Article original, petit frère de Free, monté en Israël par Michaël Golan Article original, ancien cadre d’Illiad, la maison-mère de Free. Golan Telecom Article original ne cesse depuis de porter des coups aux prix. Aujourd’hui même, Golan Telecom Article original a annoncé que les sms du petit forfait à 9.90 shekels seraient désormais illimités au lieu de 60.


Il a ajouté que de telles réformes peuvent propulser l’économie d’Israël et aider socialement. “Qui paie finalement le prix de ces inefficacités? Les classes supérieures sont moins sensibles aux prix à la consommation, les déciles inférieurs au contraire sont très sensibles et lorsque nous encourageons la concurrence dans tous les domaines de la vie, nous aidons réellement l’économie et la société israélienne.”

Misha Uzan Article original – JForum / Correspondant spécial en Israël

Tags : Israël, Netanyahou, finances, économie, Yaïr Lapid, Naftali Bennett, prix, réductions

1 COMMENT

  1. Lapid , gauche caviar, est entrain de nous appauvrir un peu plus !

    Il devrait faire le ménage dans les plus hautes sphères, mais en a-t-il les moyens ?
    Il remet en question les Yéshivistes qui ne font pas l’armée, mais il y en a bien d’autres en Israël !

    Je pensais qu’il avait de la suite dans les idées, mais je suis très déçue de son incompétence.
    Il veut renflouer les caisses de l’Etat en cherchant dans les poches trouées des prolétaires, alors qu’il feint d’oublier les Banques !
    Pour n’importe quoi vous payez une TVA à 17% qui passera à 18%, de la folie !
    A quand la révolution israélienne.?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here