Les Kurdes ont conquis un poste frontière avec l’Irak

0
7

Les combattants kurdes de l’YPG ont pris le contrôle d’un important poste-frontière avec l’Irak, après des combats avec des groupes armés affiliés à Al-Qaïda.

Le poste-frontière de Tall Kocher (Alyaaroubié) a été pris, ainsi que deux villages et une usine utilisée comme base par des groupes jihadistes, a-t-on appris de sources proches des Unités de défense du peuple (YPG), armée kurde constituée de femme et d’hommes.

Des opérations « révolutionnaires » pour prendre cet poste-frontière et libérer les zones de peuplement kurde ont été lancées le 23 octobre. Au total, sept villages, trois petites localités et plusieurs positions « jihadistes » ont été pris en trois jours de combats par des combattants kurdes.

Il s’agit des villages de Tall Antar, Jihéşiyé, Mahmoudiyé, Sidadiyé, Siha, al-Wardiya et al-Biwata.

Faisant subir de lourdes pertes aux groupes armés d’Al-Qaïda, les combattants kurdes ont également saisi de nombreuses armes et munitions.

Lors des affrontements du 24 octobre, les Kurdes avaient saisi quatre canons antiaériens, six BKC, cinq RPG(lance-roquette), trois BRNO, trois dragounovs (fusil de précision), dix-huit kalachnikovs, un pistolet, quatre mines antichars, quinze chargeurs, six véhicules militaires et de nombreuses munitions.


Combattants d’Al Nusra près d’Alep, 25/10/2013

Malgré le soutien massif de la Turquie et d’autres pays étrangers, des groupes armés d’al-Qaïda qui sont accusés de crimes contre l’humanité subissent de lourdes défaites successives depuis qu’ils ont été chassés de la ville de Serêkaniyê (Rass al-Ain), le 16 juillet.

Selon l’YPG, plus d’un millier de jihadistes et membres des brigades qui soutiennent al-Qaïda ont été tués depuis mi-aout, dont parmi eux le commandant général de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), Omar Shishani, et son émir Abdulkarim al-Imarati, tués dans les affrontements qui ont eu lieu dans la dernière semaine de Septembre entre la ville kurde de Jindires et Atma, ville syrienne dans la région d’Idlib sur la frontière avec la Turquie.

Un autre émir d’EIIL a été tué le 24 octobre sur la frontière entre la ville kurde d’Afrin et la ville syrienne d’Azzaz, sous contrôle d’al-Qaïda. Il s’agit d’Abu Omar al-Urduni, probablement jordanien.

2013-10-26 09:17:30 Yazdir

– actukurde.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here