Les Iraniens veulent ouvrir un front…sur le Golan

1
8

Des sources pro-iraniennes ont confié au journal The Independent que Téhéran est, désomais, totalement engagé à préserver le régime Assad, et est disposé à ouvrir un nouveau front “syrien” sur les Hauteurs du Golan contre Israël. L’Iran a décidé d’envoyer un premier contingent de 4000 Gardiens de la Révolution iranienne en Syrie, en soutien aux forces du Président Bachar Assad contre l’étendue de la rébellion sunnite, selon ce que rapporte The Independent, dans son édition de dimanche.

Le journal britannique cite des sources pro-iraniennes “qui sont profondément impliquées dans l’appareil sécuritaire de la République Islamique”, disant que Téhéran est, à présent, pleinement engage à préserver le Régime Assad, au point, même, de proposer d’ouvrir un nouveau front « syrien », sur les hauteurs du plateau du Golan, contre Israël.

D’après ce reportage, l’Iran est parvenu à cette décision d’envoyer les troupes avant l’élection présidentielle de la semaine dernière.


Soldat syrien à Qusair (Photo: Reuters)

Ces sources iraniennes dissent être en liaison constant avec Moscou, et qu’alors que le retrait total du Hezbollah de Syrie sera probablement complètement realisé, bientôt – avec le maintien des équipes du
« renseignement » du groupe terroriste libanais, à l’intérieur de la Syrie – le soutien de l’Iran à Damas augmentera plutôt proportionnellement à ce retrait.

Ce reportage survient à peine quelques jours après l’annonce des Etats-Unis d’un changement substantiel d’approche, dans la guerre civile en Syrie, qui a provoqué la mort de plus de 94.000 personnes. Après que la communauté du renseignement américain ait fini par évaluer que le régime Assad utilisait des armes chimiques, dont l’agent innervant du gaz sarin, à une « petite échelle » contre l’opposition, de multiples fois au cours de l’année passée, le Président Barack Obama a déclaré que Washington fournira un soutien militaire aux rebelles syriens.


Le soutien américain va t-il arriver, sous quelle forme et à temps? Rebelle Syrien (Photo: Reuters)

Selon The Independent, la décision de Washington d’armer les rebelles musulmans sunnites a “plongé l’Amérique dans l’immense conflit sunnite- chi’ite au Moyen-Orient islamique, se jetant dans une mêlée qui secoue désormais les révolutions arabes, qui ont renversé des dictatures à travers toute la région ».

Pour la première fois, affirme le journal britannique, tous les « amis » de l’Amérique dans la région, se trouvent être des musulmans sunnites et tous ses ennemis sont chi’ites. « Rompant toutes les règles de désengagement du Président Obama, les Etats-Unis sont, maintenant, pleinement engagés du côté des groupes armés qui comprennent les mouvements islamistes sunnites les plus extrémistes au Moyen-Orient » NdT : en d’autres termes, dans une quasi-guerre sainte au profit des Frères Musulmans”>Article original, explique The Independent dans son reportage.

YNET Article original

Adaptation : Marc Brzustowski/ Lessakele Blog
Article original

TAGS : Géopolitique Assad Iran Syrie Hezbolllah Golan Pasdaran

1 COMMENT

  1. Et bien il faudrait réagir , c’est plus le temps des discours je crois fasse à ces fanatiques qui n’ont aucunes morales et sont déterminés dans leur actions de fou !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here