Le vice-Ministre iranien de l’Industrie tué par balles

0
9

L’Agence de presse iranienne révèle que Safdar Rahmat Abadi a été tué par balles dans la tête, au poumon, alors qu’il était au volant de sa voiture.

Des assaillants non-identifiés ont tué le vice-Ministre de l’Industrie et des Mines, Safdar Rahmat Abadi, à Téhéran, dans la nuit de dimanche, ont rapporté les médias de ce matin.

L’Agence de presse officielle IRNA a indiqué que Rahmat Abadi, le Ministre-adjoint de l’Industrie, des Mines et du Commerce, en charge des affaires parlementaires, a été victime d’un tir fatal à la tête et d’un autre dans la poitrine, alors qu’il conduisait sa voiture à l’Est de la Capitale.

Citant un officier de police présent sur la scène de crime, le reportage a déclaré que les tirs provenaient de l’intérieur du véhicule d’Abadi, puisque les douilles de balles ont été découvertes à l’intérieur de la voiture dont les vitres fermées sont intactes. Il était, selon toute vraisemblance, en train de parler à ses assassins, lorsqu’il a été éliminé.

Selon des sources en provenance du Golfe persique, il s’agissait de deux tueurs professionnels, qui ont tué le vice-ministre de sang-froid.

Ces suspicions ou indices feraient pencher pour un règlement de comptes lié aux luttes intestines, propres aux cercles du pouvoir iranien, plutôt qu’à l’intérêt d’un service étranger à éliminer un membre du gouvernement iranien, sans influence directe sur le programme nucléaire de l’Iran.

L’Agence de presse Mehr cite l’adjoint du gouverneur de Téhéran pour les affaires de sécurité, Safarali Baratlou, qui confirme les tirs, sans autres précisions.

La police déclare mener une enquête. Aucun groupe n’a revendiqué sa responsabilité pour cet attentat. Rahmatabadi n’était pas une personnalité publique très connue, au sein du gouvernement du Président Hasan Rouhani réputé « modéré ».

C’est la seconde attaque en moins de quelques jours contre un officiel du gouvernement iranien. Mercredi, un homme armé a tué le procureur de l’Etat, dans une région éloignée et agitée (la Baloutchistan) du Sud-Est du pays à la frontière avec le Pakistan.

AFP

Publié le : 10.11.13, 22:56 / Israel News

AP a contribué à ce reportage

ynetnews.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENT

  1. Qui auraut interet à cet assasinat,
    je ne vois pas en quoi Israel y aurait interet,?!
    c’ets pas de nature à régler le vrai probleme du nucléaire iranien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here