Le sommet de Bagdad ne demandera pas le départ d’Assad

0
6

Le sommet arabe prévu cette semaine à Bagdad ne réclamera pas le départ du président syrien Bachar al-Assad, qui n’est pas invité à cette rencontre, a affirmé dimanche le chef de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi.Dans une interview au quotidien pan-arabe al-Hayat, M. Arabi a déclaré que
le sommet débattrait « de la situation de la Syrie », dont l’adhésion à la Ligue
arabe a été suspendue en novembre en raison de la répression sanglante du
mouvement de contestation anti-régime lancé en mars 2011.

A la question de savoir si le sommet allait s’abstenir de réclamer le
départ de M. Assad, le chef de la Ligue arabe a répondu: « C’est correct ».

Il a précisé qu’il indiquerait dans son rapport sur la Syrie devant les
chefs d’Etat arabes que Damas avait « apporté une réponse insuffisante aux
propositions de Kofi Annan », l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe.

M. Annan se trouvait dimanche à Moscou pour rencontre le président russe
Dmitri Medvedev et son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov afin de pousser la
Russie à faire pression sur son allié syrien en vue d’un arrêt des violences.

L’émissaire international doit également se rendre à Pékin mardi et
mercredi pour des entretiens similaires avec les dirigeants chinois.

La Russie et la Chine, fidèles alliés de Damas, ont bloqué deux résolutions
du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie qui a fait
selon des militants plus de 9.100 morts depuis le début de la révolte il y a
un an.

A propos du sommet arabe, M. Arabi a en outre affirmé qu’il espèrait « la
participation d’un grand nombre de chefs d’Etat », même si « beaucoup en
décideront à la dernière minute » en raison des risques en matière de sécurité
à Bagdad.

Dubai, 25 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here