Le respect des règles c’est aussi l’identité juive

0
12

Le Consistoire de Paris, en tant qu’institution cultuelle en charge de la vie juive, porte en lui les valeurs d’éthique, de morale, de justice et d’exemplarité qui font partie intégrante de l’identité juive transmise depuis toujours.
A cet égard, le respect des règles constitue un élément central de cette éthique juive que nous devons nous appliquer à nous même, et montrer en exemple à la société qui nous entoure.

On ne saurait imaginer que l’institution garante du respect de la Halakha puisse passer outre le respect de toute règle qu’elle s’est elle-même imposée.
On ne saurait imaginer qu’un responsable communautaire défendant l’identité juive puisse s’affranchir de respecter des règles qui étaient connues de tous.

On ne saurait imaginer que le constat de la transgression de telles règles ne conduise à demander des explications et à en tirer les conséquences.

Rien ne peut justifier la moindre transgression de règles clé, ce qui ouvrirait alors la porte à une fuite en avant des plus dangereuse pour l’institution.
Cette notion d’exemplarité est essentielle, tant dans la faute constatée que dans la façon de la dénoncer.

C’est pourquoi il est essentiel de tout faire pour que les règles soient respectées, en particulier lors d’une consultation démocratique, et qu’à défaut les mesures nécessaires soient prises pour y remédier, dans le respect des statuts et de l’esprit de l’institution consistoriale.

Il y va de l’image même de notre institution, et donc de la communauté juive dans son ensemble.

A l’heure où notre identité juive est menacée par certaines attaques contre la liberté de culte, l’exemplarité de nos pratiques et de nos comportements, en tant qu’élément constitutif de cette identité, est plus que jamais capitale.

Face à certaines dérives observées ces dernières années dans la gouvernance du Consistoire de Paris, que ce soit à travers une politisation, une personnalisation et une communication excessives, une transparence insuffisante, ou encore un non-respect des règles trop souvent constaté, le Consistoire de Paris doit désormais à la fois se recentrer sur ses vraies missions et retrouver une éthique et une morale exemplaires.

C’est le cœur même du projet du regroupement TOUS ENSEMBLE 2013 présenté depuis de nombreux mois à la communauté, et dont l’importance de certaines des mesures proposées se voit être encore renforcée par l’actualité récente.

C’est à ces conditions qu’il sera alors possible de construire un avenir solide et prometteur, et de redonner à cette belle institution ses lettres de noblesse qu’elle n’aurait jamais du perdre.

C’est tout l’enjeu du choix décisif qui sera celui du 24 novembre prochain.

Philippe Meyer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here